30 millions pour le haut-débit en zones rurales

24 juin 2010 à 12h20
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

Une trentaine de collectivités locales vont se partager une subvention européenne de 30 millions d'euros dédiée à l'aménagement numérique des territoires ruraux.En octobre 2009, le Gouvernement a lancé un appel à projets pour développer Internet haut-débit dans les zones rurales. Sur les 61 dossiers déposés par les départements, régions et les communautés de communes, 34 ont été sélectionnés. Ils recevront une enveloppe allant de 275 000 à 1.2 million d'euros issue du plan de relance européen, et distribuée par le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

La carte ci-dessous permet d'identifier les collectivités locales qui viennent de gagner une subvention. Les 34 projets lauréats se répartissent ainsi :

- 26 projets sont portés par un Conseil général ou un syndicat mixte numérique / syndicat d’énergie
- 4 projets par un Conseil régional (Auvergne, Corse, Limousin, Martinique)
- 4 projets de communautés de communes

Carte des 34 projets haut débit en zones rurales
Parmi les critères de sélection de ces projets, le Gouvernement s'est particulièrement penché sur le niveau d’urgence des besoins en matière de couverture haut débit, sur le calendrier de mise en oeuvre, sur l’ouverture à la concurrence de l’infrastructure créée et sur l’évolution possible vers le très haut débit.

La quesi-totalité des projets sont logiquement associés à des plans de couverture de zones blanches dont l'objectif est de fournir une connexion haut-débit alternative ou d'étendre le réseau ADSL. Plusieurs collectivités - comme l'Aveyron ou le syndicat SELEQ 74 en Haute Savoie - ayant validé la solution NRA-ZO ne manqueront pas d'utiliser ces fonds pour financer l'installation de nouveaux centraux téléphoniques au plus près des internautes actuellement inéligibles.

A noter que les dotations de la FEDEAR serviront aussi à préparer l'avenir grâce à la mise en oeuvre d'infrastructures Très Haut Débit en zones rurales. Le syndicat mixte d'énergie et d'équipementset de e-Communication du Jura a ainsi reçu un million d'euros pour financer des opérations pilotes de déploiement FTTH en zones ruales. Le Jura pourrait ainsi suivre l'exemple de l'Ain, son voisin, où des offres de fibre optique sont commercialisées dans des communes peu denses (Zone 3 ARCEP).