Bientôt 500 Mbit/s chez le cablo-opérateur suisse UPC

6 septembre 2013 à 15h44
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

En Suisse, UPC Cablecom proposera d'ici la fin de l'année un débit de 500 Mbit/s en réception sur son réseau de fibre optique avec terminaison coaxiale (FTTLa).Il n'y a pas qu'en France que la course aux débits est lancée. Eric Tveter, le PDG du cablo-opérateur suisse UPC Cablecom, a ainsi déclaré "nous introduirons au second semestre des chaînes HD supplémentaires ainsi qu'une connexion Internet dotée d'un débit de 500 megabit".

Actuellement, le débit maximal du forfait Fiber Power est de 150 mbit/s en réception et de 10 mbit/s en émission pour un prix allant de 70 à 80€ par mois. UPC compte donc au moins multiplier par 3 la vitesse de téléchargement. Aucune indication n'a, en revanche, été fournie sur une future hausse du débit upload.

A l'image de Numericable en France, UPC Cablecom exploite un réseau câblé rénové qui repose sur l'architecture FTTLa (fibre optique jusqu'au dernier amplificateur), et sur la norme DOCSIS 3.0. UPC couvre 70% de la population suisse et compte actuellement 2.5 millions de clients dont 636 000 raccordés à Internet..

Transportés via des fibres optiques tirées jusque dans la rue ou au pied des immeubles, les services d'UPC Cablecom (Internet, téléphonie IP et TV) transitent finalement sur le câble coaxial préinstallé dans les logements.

Comment la montée en débit sur le réseau FTTLa est-elle possible ? L'opérateur doit préalablement moderniser ses infrastructures, et en particulier les têtes de réseau locales (CMTS). L'objectif est d'agréger davantage de canaux pour fournir davantage de voies descendantes et de voies remontantes, et augmenter les débits. A titre d'exemple, les débits de Numericable (100 mbit/s en réception et 5 Mbit/s en upload) correspondent actuellement à 4 canaux descendants pour 1 seul canal montant.