500000 clients : Bbox pose ses jalons

14 juin 2010 à 16h15
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h46 -

L'activité ADSL du groupe Bouygues vient d'atteindre le panthéon des FAI, cette étape démontrant le bien-fondé de son modèle économique.Devenir fournisseur d'accès à Internet, c'est comme construire Rome : cela ne se fait pas en un jour...

Après un lancement timide en 2008, où l'opérateur ne se démarquait encore de sa concurrence que par la commercialisation de forfaits comprenant des appels vers la téléphonie mobile, Bouygues Telecom a lancé Ideo.

Si l'offre a reçu au départ un accueil critique très positif, les ventes ont mis un peu de temps à décoller. Ideo, une offre combinée en zone dégroupée par Bouygues, combine le triple play classique, avec Internet, la téléphonie illimitée, la télévision et une offre de téléphonie mobile.

Rendons à César ce qui est à César, Bouygues avait reconnu lui-même, lors du lancement d'Ideo, que sa première offre, commercialisée à un train de sénateur, était surtout destinée à roder l'entreprise à la vente de forfaits d'accès à Internet, le temps de se renforcer avant de franchir le Rubicon.

La plupart des abonnements à Internet étant facturés 30€ lors du lancement d'Ideo, ceci revenait à proposer un abonnement de téléphonie mobile de 2h avec mobile subventionné à seulement 15€... et des économies de bon augure !

Le temps que les français s'approprient l'idée... et que les forces de vente de Bouygues Telecom s'habituent à proposer l'offre à leur dizaine de millions de clients... et les abonnements se sont accélérés, avec un beau bilan pour l'année 2009 et des résultats encore meilleurs au premier trimestre 2010.

"La roche Tarpéienne est près du Capitole" ? Certes, mais Bouygues n'a pas fini de catapulter des pavés dans la mare, histoire d'éclabousser ceux qui le vouaient aux gémonies sur ce marché très compétitif.

Et avant que Free ne joue les Spartacus de la téléphonie mobile et ne bouscule le triumvirat des opérateurs, Bouygues a bien l'intention d'enfoncer le clou et à garder la tribune. Son cursus honorum, comme l'illustrent de bons graphiques de BNews, est d'ailleurs tout à fait auguste.