Orange fibre de nombreux centraux ADSL en Bretagne

16 décembre 2011 à 12h47
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h43 -

Plusieurs dizaines de milliers d'internautes bretons profitent d'une meilleure connexion ADSL grâce à la modernisation de la boucle locale.Le paysage Internet breton s'est discrètement mais considérablement amélioré. Selon nos constatations, près de 10% du parc total des noeuds de raccordement de la région Bretagne a été opticalisé ces deux derniers mois.

Les travaux de modernisation de la boucle locale cuivre ont concerné plus de 70 NRA - couvrant 40 000 foyers dans 282 communes - dans les départements d'Ille-et-vilaine, des Côtes d'Armor, du Morbihan et du Finistère.

Au total, Orange a fibré une quinzaine de centraux ADSL dans chacun de ces départements, à l'exception des Côtes d'Armor où l'on compte 25 NRA fraîchement équipés.

Les équipes de l'opérateur historique ont ainsi amélioré le réseau de collecte des noeuds de raccordement en tirant de la fibre optique jusqu'aux armoires DSLAM.


Concrètement, une majorité des lignes ADSL reliées à ces NRA est devenue éligible à l'ADSL2+. Les internautes, dont l'affaiblissement de ligne est inférieur à 49dB, disposent désormais d'un meilleur débit variable selon la distance les séparant du central.

Rappelons qu'un central téléphonique non fibré limite automatiquement le débit descendant à 2mbit/s. Contacté par notre équipe, un abonné Orange situé dans une commune à 30km au sud de Rennes confirme que la vitesse descendante de sa connexion ADSL a été multipliée par 8 (de 2 à 16mbit/s) et par 3 (de 256 à 800kbit/s) en émission le mois dernier.

Attention : la montée en débit n'est pas toujours systématique. Chez certains opérateurs, il faut contacter le service clients pour changer le profil de la ligne. Chez d'autres, comme SFR en zone non dégroupée, le débit sera quoi qu'il arrive bridé commercialement à 6.6mbit/s au maximum.

Il semblerait que le plan de modernisation ne soit pas encore achevé en Bretagne. Ces derniers jours, l'ADSL2+ a notamment été activé dans les centraux de Saint Glen (250 lignes) dans les Côtes d'Armor, de Laignelet (450 lignes) en Ille-et-Vilaine, et de Roudouallec (400 lignes) dans le Morbihan.

A noter que l'opticalisation de ces 70 NRA intervient parallèlement à d'autres travaux tels que la neutralisation des multiplexeurs qu'Orange finance sur ses fonds propres (plan national de 60 millions d'euros). C'est justement dans ce cadre que la quasi totalité des habitants de Saint Just, petit bourg situé près de Redon (35), est devenue éligible à l'ADSL.

En Bretagne, 857 des 927 NRA (soit 92% des centraux) sont désormais équipés pour l'ADSL2+. C'est nettement mieux que la moyenne nationale qui atteint actuellement 83%. En France, 2550 centraux téléphoniques ne sont toujours pas compatibles avec l'ADSL2+.