Box Internet : un tiers des foyers Français en très haut débit, 5 millions en fibre

comparatif-box-internet-red-sosh
7 juin 2019 à 12h04
- Mis à jour le 4 juillet 2019 à 09h37 -

L'Internet très haut débit profite à de plus en plus de Français, notamment grâce au développement de la fibre optique.

Plus de 9 millions de foyers français disposaient à fin mars d'un abonnement Internet très haut débit. A la la clé : une vitesse de connexion dépassant les 30 Mb/s, à même de répondre à l'explosion des usages. Et même beaucoup plus pour les quelque 5 millions de foyers ayant opté pour une box Internet en fibre optique. Au total, malgré tout, le très haut débit reste toujours minoritaire rapporté aux 29 millions d'abonnements Internet recensés début 2019.

Très haut débit : 2 millions d'abonnés de plus en un an

Le débit Internet s'est musclé pour de nombreux français au cours du dernier trimestre : selon le dernier observatoire de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), 565 000 foyers supplémentaires bénéficiaient d'un débit supérieur ou égal à 30 Mb/s à fin mars. Ils sont désormais 9,5 millions à pouvoir compter sur un confort de connexion accru, soit 2 millions de plus en l'espace d'un an. Soit un tiers des foyers disposant d'une connexion Internet, contre un peu plus d'un quart un an plus tôt. 

observatoire-thd-arcep-t12019

Plus de 5 millions d'abonnés en fibre optique début 2019

Parmi les foyers bénéficiant d'un abonnement Internet très haut débit, plus de la moitié profitent de connexions bien supérieures à 30 Mb/s grâce à la fibre optique jusqu'au domicile. 5,3 millions exactement, selon les chiffres publiés hier par l'Arcep : c'est 1,7 million de plus qu'il y a un an, une forte progression que l'on doit à l'accélération progressive des déploiements. Entre mars 2018 et mars 2019, 3,5 millions de locaux ont en effet été rendus raccordables en fibre optique, portant le total à 14,5 millions.

Fibre optique :  un tiers seulement des foyers éligibles se sont abonnés

5 millions de foyers disposent donc d'un abonnement Internet fibre pour près de 15 millions éligibles : malgré sa disponibilité croissante, les français ne se précipitent pas encore sur cette technologie capable de délivrer plusieurs centaine de Mb/s, voire plusieurs Gb/s. 

Pourquoi cette réticence ? Si de nombreux foyers, notamment en zone rurale, saisissent l'opportunité de passer d'un débit malingre à une connexion Internet digne de ce nom, d'autres n'en font pas leur priorité. Parce que leur débit en ADSL ou en VDSL2, sans être mirobolant, suffit à satisfaire leurs besoins, par exemple. D'autant que la fibre optique est perçue comme plus chère - c'est parfois vrai mais pas toujours. Et parce qu'en en fonction des réseaux, l'offre commerciale, parfois limitée à un ou deux opérateurs, ne permet pas de faire jouer la concurrence - la situation s'améliore progressivement sur ce point. Ou encore parce que l'installation de la fibre au domicile inquiète parfois les particuliers, qui redoutent le coût et les désagréments potentiels. Et ce bien que, dans de nombreux cas, l'intervention soit intégralement prise en charge par les opérateurs et se révèle indolore pour le logement.