Une connexion Internet offerte avec la TV de Numericable

17 août 2011 à 18h24
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h44 -

Numericable enrichit sa gamme d'offres de télévision payante en ajoutant sans surcoût un accès Internet haut-débit.En règle générale, on dispose d'abord d'un accès à Internet puis éventuellement, selon son fournisseur d'accès et son éligibilité, d'un service de télévision par la suite. Aujourd'hui, Numericable propose l'inverse !

Depuis hier, deux offres de télévision payante commercialisées par Numericable incluent d'office un accès Internet. Le débit proposé par le cablo-opérateur est plus que correct avec 5 mbit/s en réception et 1 mbit/s en émission.

Techniquement, l'ajout de cette connexion Internet ne change rien pour Numericable qui profite des capacités de son réseau de fibre optique avec terminaison coaxiale (FTTLa). Grâce au câble, l'opérateur peut ainsi injecter des données IP sur les terminaux de ses clients indépendamment des flux TV (norme DVB-C).

Rappelons d'ailleurs que Numericable n'en est pas à son coup d'essai. Le cablo-opérateur propose déjà une connexion Internet de 30 mbit/s sur le décodeur TV des packs ncBox, en plus de l'accès principal dont la vitesse descendante grimpe jusqu'à 100 mbit/s.

De la même manière, les bénéficiaires de l'offre SUN (Service Unique Numérique) - réservée aux résidents de certains immeubles câblés - profitent également d'un accès 2 Mbit/s, d'une ligne téléphonique et de la TNT pour moins de 4€ par mois.

Internet via la TV de Numericable
Vous êtes abonné à une offre de TV payante de Numericable et vous souhaitez surfer sur Internet ? Il vous suffira de brancher votre ordinateur via un câble Ethernet RJ45 directement sur le décodeur TV. Pour plus de simplicité, certains préféreront sans doute s'équiper d'un routeur Wifi pour se connecter sans fil depuis un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone.

Pourquoi Numericable fait-il cadeau d'un accès Internet 5 mbit/s ? La première raison est purement concurrentielle. Le cablo-opérateur distingue désormais clairement sa gamme de TV à péage de celle de son éternel rival Canal+/Canalsat. La seconde explication tient à l'évolution du marché de la télévision qui converge de plus en plus avec Internet, notamment grâce à la croissance du parc de téléviseurs connectés.