La FIRIP s'agrandit et accueille de nouveaux membres pour accélérer le THD en France

27 juin 2016 à 19h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h34 -

Avec désormais 161 membres, la Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique a annoncé l'arrivée de 25 nouveaux membres durant son Assemblée Générale annuelle, et ce n'est pas fini, avec des acteurs désormais issus de secteurs plus variés..

Comme nous vous l'annoncions déjà mi-juin, la FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique), très active sur tous les fronts du développement numérique dans les territoires français, passe à la vitesse supérieure afin d'accompagner le développement numérique dans toutes la France, ne se cantonnant pas uniquement aux infrastructures techniques des réseaux THD comme jusqu'ici.
La Fédération a profité du Congrès national de la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) fin juin à Tours, pour confirmer son évolution vers une conception plus large de sa mission, incluant les usages, pour construire les villes et les territoires connectés de demain.

Mission 200 adhérents pour fin 2016 ?

Ce sont 25 nouvelles entités qui ont rejoint la FIRIP, qui espère bien atteindre la barre des 200 membres d'ici fin 2016, avec parmi les nouveaux venus des profils qui montrent bien la diversification des sujets pris en charge par la FIRIP. On retrouve ainsi Axione, filiale de Bouygues Energies & Services, acteur du déploiement de réseau fibre optique sur plusieurs départements, mais aussi des acteurs de l'univers de la formation, des institutions financières (le CIC, des fonds d'investissements...), NetGem/Videofutur, des cabinets de conseils...
Il semblerait que dans la liste des prochains membres, on puisse retrouver d'autres banques (SG...) mais également des opérateurs télécoms (Coriolis...), une des priorités pour la FIRIP afin de pouvoir proposer sur les réseaux FTTH des RIP des offres internet diversifiées.

Etes-vous éligible aux offres fibre optique e zone dense et moyennement dense ?

Vous pouvez voir les opérateurs OCEN (Orange, Free, Bouygues Telecom, SFR) présents en fibre optique sur les préfectures et les zones denses sur notre carte de déploiement de la fibre optique. Effectuez un test d'éligibilité au THD et souscrivez à une offre.


THD



Les priorités de la FIRIP sur l'été 2016

Après 3 ans et demi d'activité, la FIRIP est satisfaire d'être devenu l'acteur incontournable du numérique sur les RIP, Etienne Dugas se réjouissant de constater qu'« Aujourd'hui, il n'y a pas une décision concernant les RIP, prise au plus haut niveau, sans que la FIRIP soit consultée ».En 2016, la fédération a multiplié les événements et a mis en place des délégations régionales pour être au plus près des territoires.

FibreSi déjà en 2016, la fédération a multiplié les événements, elle a surtout mis en place des délégations régionales pour être au plus près des territoires. De même, sept commissions sont actuellement ouvertes pour suivre les sujets forts, du moment.

Cela concerne par exemple les offres FFTH entreprises en zones denses, avec une vraie inégalité dénoncée par la FIRIP. Sur ces zones situées dans et autour des grandes agglomérations, les deux opérateurs intervenants auprès des entreprises (Orange et SFR) pour les réseaux fibre optique sont en train d'organiser une nouvelle situation de monopole. Ils ne proposent par d'offres de gros pour permettre aux petits opérateurs de venir les challenger en faisant jouer la concurrence... Une consultation a été lancée par l'ARCEP sur le sujet jusqu'à fin juillet.

La filière emploi : 40 000 postes en jeu

Après un bilan 2015 de 6000 emplois en plus sur la filière fibre optique/THD, la FIRIP semble avoir convaincu le gouvernement pour insérer ce projet de filière emploi dans le cadre du Plan d'Urgence pour l'emploi décrété par le gouvernement et des 500 000 formations concernées. Afin d'accompagner le déploiement de ces réseaux numériques, les estimations sur les besoins en emplois qualifiés ont été revu à la hausse, de 30 000 initialement, ce sont désormais plus de 40 000 postes sur l'ensemble du territoire, zone AMII et RIP, sur les 5 années à venir, qui pourraient être créés.

La FIRIP


Un fort besoin en formation sera nécessaire, avec environ 2/3 de ces postes qui viendront de reconversions et environ 13 000 de créations de postes en créations brutes. La signature avec l’Etat d'un contrat de filière, qui engage à mettre en place ces milliers de nouvelles formations dans le cadre de la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit, est prévue pour demain, mardi 28 juin.

Le RTTH au chevet des zones blanches et grises ?

Un autre sujet majeur dont nous parlions aussi récemment est le « RTTH » (ou Radio to the Home), des solutions hertziennes pour apporter le THD sur les 1,5 à 2 millions de foyers qui seront jamais fibrés ni même connectés à une connexion internet correcte sinon. Cela concerne essentiellement la solution « LTE » ou « 4G fixe » sur des bandes de fréquences dédiées à cette nouvelle technologie radio, un enjeu d'équité territoriale pour la FIRIP et l'ARCEP qui a autorisé de nombreuses expérimentations.