Agence du Numérique, un service à compétence nationale...

4 février 2015 à 19h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Par un nouveau décret publié ce mardi 3 février 2015, entré en vigueur aujourd'hui, le gouvernement vient d'annoncer la création d'un Service à Compétence Nationale, pour accélérer le développement du numérique pour tous les français.Les choses ne traînent pas en ce début d'année, sous l'impulsion d'un gouvernement qui semble bien décider à prendre enfin le taureau du développement numérique par les cornes... sur le papier dans un premier temps. La finalité de ce Service à Compétence Nationale sera "d'impulser, d'animer et d'accompagner des projets et des initiatives numériques développés dans les territoires par les collectivités publiques, les associations et les particuliers". Cette agence sera rattachée à Bercy, et dépendra du ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron et de la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire.

Vers une Agence du Numérique

Regroupement d'activités, le choc de simplification
Dans les faits, cette agence assure le pilotage de trois missions déjà existantes :

La Mission France Très Haut Débit- la Mission Très Haut Débit, dont l'objet est de veiller au bon déroulement du Plan France Très Haut Débit. Pour rappel, ce dernier a pour vocation depuis 2013 de favoriser le déploiement du Très Haut Débit sur le territoire français, pour assurer des débits supérieurs à 30 Mb/s pour tous d'ici à 2022. Cet organisme gère notamment l'allocation de budgets pour le déploiement de réseaux THD pour près de 20 milliards d'euros de subventions sur dix ans (répartis entre l’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs privés). Ce sont actuellement 71 dossiers de demande de subvention, représentant 84 départements, qui ont été déposés auprès de l’Etat dans le cadre du Plan France Très Haut Débit.


La French Tech- la toute jeune French Tech, très médiatisée, a pour but de promouvoir les start-ups et entreprises du numérique françaises, ayant notamment accompagnée plusieurs dizaines d'entre-elles en janvier au CES de Las Vegas. Elle assure également la labellisation de "Quartiers numériques", plutôt des villes, dont Rennes et Nantes dans la région Ouest.


La Délégation aux usages de l'Internet- le troisième, la moins connue, est la Délégation aux usages de l'Internet, chargée de proposer et de coordonner des mesures permettant la diffusion des technologies de l’Internet auprès de l’ensemble des citoyens ainsi que d’accompagner les entreprises de l’Internet face aux mutations du réseau. Elle est tout simplement abrogée !