Alsatis en charge de la montée en débit Wifi en Isère

14 février 2014 à 15h59
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Le Conseil Général de l'Isère a confié à Alsatis la gestion de la montée en débit des 300 relais WiFi du département. L'opérateur Alsatis vient de remporter l'appel d'offre que le Conseil Général de l'Isère a lancé l'année dernière en vue de la modernisation du réseau radio, installé depuis 2008 pour couvrir les communes mal desservies par l'ADSL.

Déjà en charge de la création du réseau radio du CG38 en 2008, Alsatis a une nouvelle fois obtenu la confiance du Conseil Général de l'Isère. Le département - propriétaire des infrastructures depuis 2013 - a décidé d'investir plus de 3 millions d'euros dans la modernisation, l'extension, l'exploitation et la maintenance du réseau radio sur le département.

Des connexions WiFi jusqu'à 20 Mbit/s en réception et 5 Mbit/s en émission

Interviewé par Ariase, Antoine Roussel, le directeur général d'Alsatis, précise que les "300 relais Wifi déjà déployés seront mis à jour pour permettre aux abonnés de passer d'un débit théorique maximum descendant de 4 à 20 Mbit/s par seconde". Alsatis annonce par ailleurs que le débit montant (upload) pourra atteindre jusqu'à 5 Mbit/s, ce qui "représente un vrai avantage différenciant par rapport à l'ADSL limité à 800 Kbit/s" souligne Antoine Roussel.

Relais Wifi Alsatis dans une commune de l'Isère
Selon nos informations, les équipements actifs des antennes et les CPE (modem-antenne) des abonnés seront remplacés pour supporter la montée en débit. Sur le principe, l'architecture du réseau radio restera identique et repose sur le principe du maillage. Comme pour une antenne 3G, chaque station couvre en moyenne une zone de 4 à 5 km : les connexions Internet transitent par radiofréquences (5.4 Ghz) et sont acheminées (souvent par rebond) jusqu'à un relais disposant d'une collecte filaire (notamment en fibre optique).

Améliorer le WiFi en attendant la fibre optique pour tous à plus long terme

Le projet de montée en débit radio concernera 140 communes iséroises et s'inscrit dans une logique de complémentarité avec le schéma directeur d'aménagement numérique du département. Le CG38 s'est en effet doté d'un réseau d'initiative publique THD qui ambitionne de desservir à très haut débit 75% des entreprises et des foyers d'ici 10 ans (entre 350 et 500 millions d'investissement).

La montée en débit radio opérée par Alsatis va donc permettre au CG38 de proposer une alternative aux internautes dont le domicile ne sera pas raccordé en fibre optique avant des années. Par ailleurs, le tracé des réseaux fibrés permettra d'améliorer encore davantage la collecte des relais Wifi à l'avenir.

Environ 2000 foyers bénéficient actuellement d'une connexion Wifi en Isère. Un chiffre qui pourrait rapidement évoluer au vu de l'évolution des besoins en débit des isérois. Environ 9000 foyers seraient totalement inéligibles à l'ADSL et 85 000 autres ne disposeraient pas d'un débit supérieur à 2 Mbit/s selon le SDTAN du Conseil Général.