SFR pourra-t-il apporter la fibre optique à tous les français d'ici 2025 ?

20 juillet 2017 à 16h21
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h28 -

SFR sait faire le buzz. Vous ne pouvez avoir manqué les gros titres depuis quelques jours avec l'annonce fracassante de SFR : l'opérateur veut apporter la fibre optique à l'ensemble des foyers et locaux français d'ici 2025 !

Fibrer la France, le plan 100% fibre de SFR AlticeSFR a mis le feu au Plan France THD, le jugeant comme obsolète, coûteux et inutile. Depuis début juillet, Altice, la maison mère de l’opérateur télécom, l’avait clairement annoncé. Confirmé le 12 juillet par un communiqué puis le 19 juillet lors d'un point presse, avec son propre plan Fibrer la France. Son objectif ? Apporter la fibre optique à tous les français d'ici 2025. A priori de bout en bout (FttH) si on en croit une interview donnée par Michel Paulin (DG de SFR) sur le site LesEchos.fr.

Jusqu’ici, le gros du parc ‘fibre’ de SFR est constitué de prises avec terminaison coaxiale (près de 9 millions de prises). Avec certes une modernisation des plaques pour permettre des débits jusqu’à 1 Gbit/s en réception, mais tout moderniser en FttH sera un énorme chantier supplémentaire...

Pour le moment, SFR a fait de très gros efforts sur sa 4G. En 18 mois, comme constatés mensuellement sur les rapports de l’Agence Nationale des Fréquences, l’opérateur au carré rouge active en moyenne deux fois plus de sites et antennes 4G que ses concurrents.
Avec déjà au printemps 88% de la population couverte en 4G SFR, l’objectif de 90% d’ici la fin d’année sera largement atteint. SFR compte bien réaliser ce même type de progression spectaculaire sur ses réseaux THD en fibre optique désormais. L'opérateur fait d'ailleurs remarquer qu'il est N°1 en 4G en zones peu denses et aussi pour la couverture des territoires (59%).



80% des territoires fibrés d’ici 2022 ?

Ce projet de Fibrer La France, sans aucune subvention publique, serait selon SFR susceptible de faire économiser de 8 à 15 milliards d’euros aux services publiques. Dans la situation budgétaire du Gouvernement, cet aspect est bien entendu alléchant…
Cela semble même un peu trop beau pour être vrai !

Pour appuyer cette annonce, Altice-SFR annonce la création d’une structure dédiée, Altice Infrastructures, avec pour planning :

  • De 2 à 3 millions de prises construites par an
  • Septembre 2017 : début des travaux
  • Automne 2017 : livraison des premières prises fibre
  • Fin 2022 : 80% du territoire couvert par la fibre Altice-SFR
  • Fin 2025 : 100% du territoire fibré !


SFR cartonne sur sa 4G, prochain objective, la fibre optique



Menace sur le plan France Très Haut Débit ou bluff de SFR ?

Alors que le Gouvernement et l’ARCEP consulte depuis quelques semaines tous les acteurs du secteur (opérateurs télécoms, FIRIP, AVICCA, FFT, collectivités…), cette annonce de SFR n’est pas anodine. L’opérateur met ainsi la pression sur ses concurrents, y compris sur les zones moins denses.
Pourtant, sur ces dernières, le plan France THD commence à réellement produire ses effets, avec un décollage qui semble bien amorcé. Tous les territoires ont déposé des dossiers de déploiements de leurs réseaux numériques. Les financements sont au rendez-vous. Et même sans trop compter sur les subventions de l’Etat. Seul point noir, les délais de constructions des prises. Mais l’objectif initial de fin 2022 du plan semble toujours à l’ordre du jour selon l’Agence du Numérique.

Et même les récentes déclarations maladroites du Gouvernement, notamment avec cette régression vers du Très Bon Débit, ne peuvent cacher une amélioration de la situation. Certes lente, trop lente même. Ainsi avoir recours à des solutions alternatives (LTE fixe, 4G mobile, Satellite ou même la montée en débit cuivre) peut apparaître comme déceptif, mais dans l’urgence, il faut bien trouver une solution pour les français oubliés du numérique.

Plan Fibrer la France par SFR


Evidemment, cette annonce de SFR est superbe sur le papier. Et Altice peut en effet s’appuyer sur ses réalisations similaires en cours au Portugal ou sur 21 états aux USA. Altice peut également mettre en avant la richesse de ses contenus, avec ses nombreux services (SFR Sports, Presse, Play, News…) et une stratégie au niveau mondiale qui semble prendre de l’ampleur.
Cependant, le scepticisme reste largement majoritaire Ces belles déclarations manquent de précisons sur la manière dont Altice-SFR va mettre en œuvre ce gigantesque chantier d’intérêt public. Il faudra sans doute attendre septembre pour en savoir plus…