Supports 4G : A cette allure, Free rattrapera bientôt SFR

5 mars 2015 à 11h13
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Free Mobile démarre 2015 en force pour le déploiement de sa 4G, avec une activation de 685 supports en deux mois.L'Agence Nationale des FRéquences a publié son nouvel observatoire des réseaux mobiles en France. Le mois de février a connu une belle avancée sur le territoire métropolitain, avec un total de 644 supports activés.

Le mois de janvier avait déjà été exceptionnel, mais les opérateurs ont prouvé qu'ils pouvaient encore mieux faire. Plus précisément, Free Mobile a montré encore une fois que la 4G est un enjeu primordial pour lui cette année. Et à cette vitesse, il doublera bientôt SFR en nombre d'antennes activées. Il a en effet allumé 358 supports 4G le mois dernier, contre 69 pour son concurrent. Les deux opérateurs sont donc maintenant séparés par seulement 247 sites.

SFR n'a qu'à bien se tenir, car Free Mobile n'a pas dit son dernier mot. Il a de plus obtenu 1544 accords supplémentaires, contre 117 pour SFR. Les mois prochains risquent donc bien de ressembler à ceux du début d'année. Le seul avantage que garde SFR, c'est son déploiement concentré sur la fréquence 800 MHz, bien plus performante que la 2600 MHz, sur laquelle Free Mobile se déploie essentiellement.

résultats de l'anfr sur le déploiement 4g en mars 2015

Encore une fois, du côté de Bouygues, c'est beaucoup plus calme. Seulement 42 supports 4G ont été activés par l'opérateur ce mois-ci. Orange en profite ainsi pour creuser un peu plus son avance. Avec 175 sites 4G ouverts le mois dernier, l'opérateur historique a dépassé les 7000 supports au total, et marque un écart de 630 supports avec Bouygues.

Cette progression de la 4G devrait être ressentie dans les départements encore jusque-là peu couverts et qui connaissent un boost depuis le début de l'année, comme notamment :

- l'Aisne : de 68 à 89 stations, soit + 21 supports 4G en deux mois ;
- les Alpes-de-Haute-Provence : de 10 à 20 stations, soit + 10 supports 4G en deux mois ;
- les Hautes-Alpes : de 22 à 34 stations, soit + 12 supports 4G en deux mois ;
- les Ardennes : de 28 à 43 stations, soit + 15 supports 4G en deux mois ;
- les Vosges : de 55 à 67 stations, soit + 12 supports 4G en deux mois.

Les départements les plus couverts continuent également d'accueillir des supports 4G : les Bouches-du-Rhône (+32), l'Isère (+36), le Nord (+27), le Rhône (+39), les Yvelines (+33). Par contre, d'autres territoires restent encore exclus de ce déploiement : la Creuse et la Lozère possèdent en totalité, respectivement 3 et 2 supports 4G actifs.

A noter par ailleurs que du côté de la Nouvelle-Calédonie, la 4G se déploie doucement. L'opérateur OPT possède un total de 55 supports, pour couvrir les 268767 habitants de l'archipel. Sur son site, l'opérateur annonce 150 sites opérationnels d'ici 2016.

lancement de la 4g en nouvelle caledonie

Enfin, du côté de la 3G, Free Mobile a clairement baissé son rythme de croisière. Après avoir mis le pied sur l'accélérateur en fin d'année 2014 pour tenir son objectif en janvier 2015 de couvrir 75% de la population, il a aujourd'hui changé de cap et préfère se concentrer sur la 4G. Il a ouvert 90 supports 3G le mois dernier, obtenant ainsi un total de 4745, bien loin de Bouygues (13738), de SFR (16440) et d'Orange (19862).