Angers : 600 logements connectés à Internet par CPL

30 janvier 2008 à 13h43
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Le choix de l'opérateur n'est pas encore tranché, mais une chose est déjà sûre : les habitants du quartier de la Roseraie accèderont à Internet pour moins de 5€.Dans la préfecture du Maine-et-Loire, il n'y a pas qu'un imposant château et de très beaux parcs... Il existe également des logements de type HLM, dont une bonne part est gérée par le Toit Angevin.

Cette "entreprise sociale pour l'habitat" soixantenaire, qui gère plus de 7000 logements sur Angers et les Mauges, a décidé de fournir l'accès à Internet par CPL à 600 logements de son parc, dans le quartier de la Roseraie, une "ZUP" au sud d'Angers en pleine rénovation.

Le CPL, c'est le Courant Porteur en Ligne, une technologie permettant de faire passer des informations codées sous la forme de minuscules variations de la tension sur le réseau électrique. Parmi les informations pouvant être transmises par ce biais, les flux TCP/IP, autrement dit Internet !

Cette technologie est désormais éprouvée. Les initiatives intégrant des fonctions CPL se sont multipliées et, au quotidien, de nombreuses personnes utilisent cette technologie pour relier, par exemple, leur Box à la TV du salon. A Poitiers, dans le département voisin de la Vienne, un projet d'accès à Internet via CPL dans des logements sociaux avait été annoncé le mois dernier...

Les 12 immeubles concernés par ce projet ont donc déjà leur accès à la fibre optique préparé et il ne reste plus aujourd'hui que le choix de l'opérateur à faire, avant un lancement vers la fin du printemps. Pour chacun de ces logements, le Toit Angevin a investi 500€, avec l'aide de l'Europe.