Fausses promesses des opérateurs sur le débit ADSL annoncé

26 juin 2013 à 18h42
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h42 -

En France, les débits annoncés par les fournisseurs d'accès internet ne seraient réels qu'à 40%, d'après un rapport publié par la Commission Européenne.SamKnows a été mandaté par la Commission Européenne pour étudier les performances d'accès Internet en Europe. Le premier rapport de cette étude vient d'être publié et révèle que la France est le plus mauvais élève des pays européens avec une promesse des débits xDSL annoncés (en download) respectée à seulement 40,4%. Un résultat peu réjouissant, bien en-dessous de la moyenne européenne à 60,3%, et loin derrière la Slovaquie (97,1%) et l'Allemagne (75,1%).

respect des debits adsl annonces en europe

Toutefois, cela ne signifie pas que les Français ont un mauvais débit en download dans ses offres ADSL, puisque l'hexagone atteint presque la moyenne européenne avec un résultat de 7.13 Mb/s. En tête, la République Tchèque délivre un débit en heure de pointe égal à 11,35 Mb/s en moyenne, tandis que la Slovaquie termine le classement avec seulement 2,99 Mb/s.

Les résultats concernant les débits en upload sont beaucoup moins contrastés. En France, le débit montant est en moyenne de 0,77 Mb/s, ce qui équivaut à 87,8% de ce que les opérateurs annoncent. La moyenne européenne se situe à 0,71 Mb/s et l'Allemagne gagne la tête du classement avec 1,2 Mb/s.

Ce premier rapport confirme officiellement ce qu'on pouvait déjà observé. Les fournisseurs d'accès internet français s'inscrivent dans une stratégie marketing qui nous annonce un débit jusqu'à x Mb/s, parfois trop loin de la réalité sur le terrain. La Commission Européenne conclut d'ailleurs que "les consommateurs ne reçoivent pas le débit pour lequel ils ont payé". Cependant même avec ces preuves énoncées, les opérateurs changeront-ils pour autant leurs campagnes commerciales ?

L'étude s'intéresse également aux résultats des temps de latence (ping). Encore une fois, la France obtient un résultat supérieur à la moyenne européenne avec 46 ms contre 41 ms. Cette lenteur se retrouve dans le temps moyen de chargement des pages égal à 1.95 seconde contre 1.69 seconde de moyenne tous pays européens confondus. On peut féliciter les Pays-Bas qui affiche 24.88ms de temps de latence et seulement 1.05 seconde de temps de chargement des pages en heure de pointe.

boitier etude debit samknowsIci, seuls les débits xDSL ont été mentionnés. En effet, aucun chiffre a été étudié sur les performances d'accès à Internet via les réseaux de câble et de fibre optique pour la France. Trop peu de données ont été recueillis pour conclure à un résultat significatif. Mais l'étude est toujours en cours et SamKnows continue de chercher des volontaires pour y participer. Pour cela, il suffit de demander un petit boîtier à placer derrière le modem/routeur, qui mesurera les performances réelles de votre bande passante haut-débit.