Wibox arrête le Wimax pour se concentrer sur la fibre

21 octobre 2014 à 11h50
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h39 -

Le fournisseur d'accès Wibox cède son parc de clients Wimax à son concurrent Ozone pour mieux recentrer ses activités exclusivement autour de la fibre optique.Spécialisé depuis des années dans la commercialisation d'offres Wimax et Satellite à destination des internautes mal desservis en ADSL, Wibox s'est parallèlement lancé sur le marché de la fibre optique grâce à l'extension des réseaux d’initiative publique déployés par les collectivités locales. Alors que jusqu'à présent, il misait sur une image d'opérateur "multi-technologies", Wibox change aujourd'hui de stratégie pour "devenir le premier fournisseur d'accès alternatif dédié au Très Haut Débit en nombre d’abonnés au niveau national".

Dans les faits, ce changement de cap se concrétise de deux manières :

1/ Wibox annonce la cession de son parc d’abonnés radio à l’opérateur Ozone
2/ Wibox lance une nouvelle gamme d'offres FTTH

Les clients Wibox abonnés à un forfait Wimax seront "basculés" chez Ozone. Techniquement, cela ne change rien puisque la connexion et les services associés seront identiques. Rappelons que Wibox loue les réseaux Wimax construits et exploités par des opérateurs tels qu'Altitude Infrastructure (sa maison mère), Tutor ou Axione par exemple.

Grâce à cet accord dont le montant n' a pas été révélé, Wibox céderait environ 15 000 abonnés à Ozone dont le parc d'abonnés grimperait au final à 70 000 clients Wifimax et Wimax. Ozone deviendrait ainsi le premier fournisseur d'accès "radio" en France. Rappelons qu"Ozone commercialise des forfaits d'accès à Internet jusqu'à 10 Mbit/s dans plusieurs départements où sont déployés des réseaux radios (voir notre reportage sur la montée en débit radio dans le Calvados par exemple).

Nouvelle gamme FTTH de Wibox

La stratégie de Wibox de se concentrer sur la fibre optique n'est pas vraiment une surprise. Le fournisseur parie ainsi sur le développement des réseaux FTTH boostés par les investissements d'avenir du plan France Très Haut Débit, et sur lesquels peu d'opérateurs nationaux se positionnent. Par ailleurs, Altitude Infrastructure (maison mère de Wibox) s'est également focalisé sur les réseaux fibrés alors qu'elle déployait essentiellement du Wimax il y a encore quelques années. Un autre signe annonciateur a été la fusion Wibox/Cityplay intervenue en mai dernier.

Entoute logique, Wibox a procédé à une refonte de sa gamme d'offres Internet. Exit les forfaits Wimax et Satellite (via Astra) ! Une seule gamme de 3 forfaits de fibre optique est désormais disponible. En entrée de gamme, Maxifibre comprend une connexion FTTH, les appels inclus vers les fixes en France et vers 27 destinations, et les chaînes de la TNT pour 29.90€/mois. En milieu de gamme, le forfait SupraFibre ajoute les appels inclus vers les mobiles ne France et un bouquet TV plus riche (jusqu'à 80 chaînes) pour 39.90€/mois. En haut de gamme, l'offre Ultrafibre se distingue en intégrant un bouquet TV au choix pour 49.90€/mois.

Wibox propose 4 packs TV optionnels :

- BeIN sports à 12€
- pack Charme (XXL, Brazzers) à 9.90€
- pack Ciné+ (Ciné+ Classic, Emotion, Club, Famiz, Premier et Frisson) à 12€
- pack Family (SyFy, Téva, RTL9, PAris Première, AB1, CNN, Mangas, Boomerang, Escales, AB Moteurs, Animaux, E!, Boing, Animaux, Toute l'Histoire et 13ème rue) à 12€