ADSL : l'éligibilité à plus de 5000 mètres d'un NRA

2 mai 2007 à 18h15
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h58 -

"Désolé, mais vous n'êtes pas éligible à l'ADSL". Des milliers de français ont déjà entendu ce refrain généralement accompagné d'un couplet sur la longueur de ligne...S'entendre dire que l'on n'est pas éligible à l'ADSL est une chose plutôt désagréable quand on rêve de haut-débit, de téléphonie par Internet et de vidéo à la demande. C'est pourtant la mésaventure que vivent encore bon nombre de nos concitoyens. En guise d'explication, il leur est souvent dit qu'ils sont trop loin du répartiteur, ce local où sont reliées toutes les lignes téléphoniques du voisinage... et notamment plus loin que la limite fatidique des 5000 mètres.

éligibilité ADSLAlors, si vous habitez à plus de 5000 mètres d'un répartiteur, tout espoir de goûter un jour aux joies du haut-débit est-il perdu d'avance ? Grâce à son test ADSL, Ariase a analysé l'éligibilité de plus de 100 000 lignes de tous les départements. L'objectif ? Déterminer la part de lignes éligibles à l'ADSL (et inversement inéligibles) en fonction de leur longueur.

Le premier élément ressortant clairement de ces graphiques est que la plupart des lignes testées, soit 97% des lignes, ont été reconnues par notre outil de test comme éligibles à l'ADSL. Si ça ne rend que plus amer le dépit de ceux qui ont le malheur de se retrouver dans les 3% "non éligibles", c'est au moins rassurant quant à l'importance du maillage du réseau France Télécom. Ainsi, seule 1 ligne sur 30 n'est donc pas en mesure aujourd'hui de bénéficier d'un quelconque forfait ADSL.

Observons de plus près ce qui se passe après 5000 mètres.

éligibilité ADSL

Ce graphique est gradué par tranches de 500 mètres. On note qu'à plus de 10 kilomètres d'un répartiteur, il n'y a plus aucune chance d'être éligible dans l'état actuel de la technologie. Au cours de nos tests, seule une ligne entre 10500 et 11000 mètres l'était ! Après étude de ce cas particulier, il est apparu que la ligne n'était composée que d'une seule section de câble de 10/10ème. Une démonstration de plus que le diamètre de la ligne est essentiel !

On note aussi que le nombre de lignes inéligibles n'explose vraiment qu'à partir de 7000 mètres. Pas plus de 3% des lignes de 5 à 7000 mètres n'étaient pas éligibles à l'ADSL selon nos tests. Pour les lignes comprises entre 7000 et 7500 mètres du répartiteur, ce chiffre grimpe immédiatement à 26%, soit une ligne sur quatre ! Et à partir de 7500 mètres, trois lignes sur quatre ne seront pas éligibles. Passés ce seuil, les chiffres tombent comme autant de couperets : 77% d'inéligibilité entre 7500 et 8000 mètres, 79% de 8000 à 8500, 84% de 8500 à 9000, 87% de 9000 à 9500, 97% entre 9500 et 10000 mètres.

éligibilité ADSLA moins d'avoir une ligne téléphonique dont la section de câble est supérieure aux 4/10ème habituels, comme en bénéficient la plupart des rescapés de la tranche de 7500 à 9500 mètres, il ne faut alors pas espérer grand chose en l'état. Voici un dernier graphique reprenant la distribution des lignes non éligibles en fonction de la distance qu'elles parcourent depuis le central jusqu'à l'abonné. On voit clairement le pic d'inéligibilité pour les lignes d'une longueur de plus de 8000 mètres.