Le Triple Play booste le haut-débit selon l'ARCEP

3 mai 2007 à 14h24
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h58 -

L'Autorité de Régulation des Télécoms a mis à jour son observatoire en publiant les derniers chiffres arrêtés au 31 décembre 2006.Pas de surprises majeures dans les résultats fournis par l'ARCEP. Le haut-débit et l'ADSL continuent de croître. 2006 a été une année des records pourtant. Le dégroupage, la TV et la téléphonie par IP ont séduit massivement les internautes.

Fin 2006, l'ARCEP dénombre plus de 15 millions d'accès Internet dont 12,7 millions d'abonnements haut-débit (ADSL, câble et satellite). En d'autres termes, cela signifie que sur une année, ce sont quelques 3,2 millions de nouveaux internautes qui ont souscrit une offre haut-débit, reposant essentiellement sur la technologie ADSL.

La percée du dégroupage se confirme avec une forte montée en puissance du dégroupage total au détriment du dégroupage partiel. Entre les derniers trimestres 2005 et 2006, le dégroupage total a gagné plus de 1,5 millions de foyers soit une croissance record de 270% !

Conséquence directe de l'explosion du dégroupage, les offres Triple Play sont de plus en plus sollicitées par les internautes. Les services de téléphonie VoIP et de TV par ADSL s'imposent chaque jour davantage dans les habitudes des français. Appels illimités et vidéos à la demande séduisent les heureux dégroupés.

Le nombre d'abonnés à la téléphonie VoIP a tout simplement doublé en 2006, en passant de 3,3 à 6,6 millions d'utilisateurs ! Le trafic VoIP représente désormais 23% du trafic total des communications téléphoniques. Côté TV, le constat est quasi-identique avec une croissance de 100% pour atteindre 2,6 millions d'abonnés à l'IPTV.