Fin du monopole de France Télécom ?

24 mars 2006 à 13h15
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

France Télécom lance son offre de vente en gros de l’abonnement téléphonique et permet donc à ses concurrents de proposer une solution complète (communication + abonnement) à ses clients.A compter du 1er avril 2006, France Télécom proposera à ses concurrents une offre de vente en gros de l’abonnement téléphonique. Voulue par l’autorité de régulation des télécommunications (ARCEP), cette annonce s’inscrit dans un contexte d’assainissement de la concurrence dans le secteur des opérateurs. Quels seront les impacts de cette offre ? 1/ D’une part, en achetant à France Télécom l’abonnement téléphonique, les FAI vont désormais pouvoir proposer une solution globale et indépendante à leur clientèle, incluant le fameux abonnement, les appels quelque soit la destination, et les services téléphoniques comme par exemple Audiotel (0890...) ou la présentation du numéro. 2/ D’autre part, les clients n’auront plus besoin de passer par la case "dégroupage total" pour s’affranchir de la tutelle de France Télécom. Bref, les consommateurs devraient y voir plus clair puisqu’ils pourront enfin traiter avec un seul et unique opérateur de télécommunications. Un bémol tout de même avec le coût annoncé de la revente de l'abonnement FT aux FAI. De l’ordre de 11 euros HT / mois et par ligne, il garantit finalement à France Télécom un certain contrôle de ses concurrents en leur imposant peu ou pas de marge de manoeuvre en terme de rentabilité. La guerre des prix que se livrent les opérateurs repart donc de plus belle, et on peut certainement s’attendre à quelques rebondissements lors des futures délibérations du Conseil de la Concurrence.