Freebox HD : la convergence multimédia

21 avril 2006 à 13h20
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Avec la Freebox HD, Free dévoile les innovations de son nouveau modem et ouvre la voie du «tout numérique».En lançant officiellement sa Freebox HD, Free fait un pas supplémentaire dans la direction de la convergence multimédia, tout en jetant un pavé dans la mare de la concurrence, histoire de rappeler qu’il souhaite garder la main haute sur les innovations. La Freebox HD représente désormais la pierre angulaire de la stratégie «Triple Play» de Free pour fidéliser et séduire de nouveaux abonnés. Une petite présentation s’impose.

  

Une première constatation saute aux yeux : la Freebox HD n’est pas un simple modem mais se compose en réalité de deux boîtiers. Le boîtier réseau, baptisé Freebox ADSL, est dédié à la partie Internet et connexion tandis que le second, appelé Freebox HD, est dédié au multimédia (télévision numérique HD). La Freebox ADSL comprend l'équipement nécessaire à une connexion ADSL2+, de nombreuses sorties réseau (1 port USB et 5 ports Ethernet) ainsi que 3 antennes pour la mise en place d'un réseau WiFI de type MIMO (multiple-input, multiple-output, norme 802.11n jusqu’à 130 Mb/seconde). Ce dernier devrait améliorer les performances du réseau sans-fil avec de meilleurs débits et une portée étendue. Une prise téléphonique est prévue pour brancher directement un combiné, et profiter ainsi des services liés à l’offre illimitée de Free sur les fixes en France et vers 14 destinations du monde entier.

Les principales innovations se concentrent surtout dans la Freebox HD. Dotée d’un décodeur SD (définition standard) et HD (haute définition), d’un tuner TV intégré permettant la réception des 18 chaînes de la TNT (TF1 et M6 inclus) et de sorties audio numériques pour raccorder une chaîne HiFi, la Freebox HD prend tout son intérêt avec à la fameuse prise HDMI (High-Definition Multimédia Interface, successeur de la Péritel). C’est grâce à elle que les freenautes bénéficieront de la télévision numérique HD s’ils sont déjà équipés d’un téléviseur HD Ready (label européen garantissant la réception de programmes haute définition). Cette qualité améliorée est, par ailleurs, rendue possible grâce au format MPEG-4 HD qui apparaît au côté du MPEG-2 actuellement utilisé pour la diffusion des chaînes TV par ADSL. Couplée à un disque dur de 40 Go, la Freebox HD fera également office de magnétoscope numérique une fois que ce service sera activé. A noter qu’avec le boîtier Freebox HD indépendant de la Freebox ADSL, il ne sera plus nécessaire d’avoir une prise téléphonique murale à proximité de sa télévision ! Free semble vouloir en finir définitivement avec les câbles puisque le boîtier HD, lui aussi doté d’antennes WiFi, communiquera sans fil avec la Freebox ADSL.

Internet haut-débit, télévision....n’oublions pas le téléphone qui est à l’honneur avec la nouvelle mouture de la Freebox. La téléphonie illimitée de Free pourra désormais passer par le réseau WiFi de la box. Free annonce une offre permettant d'utiliser son téléphone mobile compatible WiFi, quelque soit l'opérateur, pour passer ses appels depuis la Freebox en bénéficiant des tarifs avantageux de la téléphonie VoIP. Il suffirait pour cela de se trouver dans la zone de couverture du réseau WiFi d'une Freebox HD, même si celle-ci n'appartient pas à l'abonné, puis de rentrer ses identifiants en se connectant à partir du portail en ligne de Free.

La Freebox HD est certes une excellente nouvelle puisqu’elle initie les internautes aux joies de la convergence multimédia. Le concept a déjà commencé à prendre forme avec les offres «Triple play», mais il ne se généralisera qu’avec une large mise à disposition de terminaux numériques tels que la Freebox HD. Et c’est là que le bât blesse puisqu’une pénurie mondiale de puces HD risque de ralentir considérablement la production et la livraison des box HD, que ce soit pour Free ou les FAI concurrents qui suivront le mouvement dans les mois à venir. Les Freebox HD seront automatiquement fournies aux nouveaux abonnés et Free annonce que les anciens clients pourront remplacer leur box actuelle par le nouveau modèle en payant des frais dégressifs selon l'ancienneté (90€ pour les abonnés avec moins de 12 mois d’abonnement, 60€ entre 12 et 24 mois, 30€ entre 24 et 36 mois et gratuitement après 36 mois d’ancienneté). La logistique ne pourra sans doute pas suivre et les rangs des freenautes frustrés pourraient encore croître... Autre point négatif : les habitués de la FreeboxTV n'auront pas tous droit à la télé Haute Définition. La TV HD est beaucoup plus sélective notamment en ce qui concerne la bande passante : une chaîne compressée en Mpeg-4 HD réclamera à elle seule de 6 à10 Mbits. En d’autres termes, les freenautes trop éloignés des noeuds de raccordement n’auront pas forcément une ligne présentant les caractéristiques techniques adéquates pour être éligible à la TV numérique HD. Aujourd'hui, pour les lignes avec un affaiblissement supérieur à 30 dB, Free indique que la qualité de la TV classique pourra être dégradée. Avec la TV HD, quelle sera la valeur d'affaiblissement maximum permettant d'avoir une bonne qualité ? Une chose est claire: tous les freenautes qui disposent de la TV aujourd'hui ne pourront pas bénéficier de la TV HD. Quant à ceux qui n’ont pas FreeboxTV aujourd’hui, ils n’auront toujours rien.

La Freebox HD est au final un concentré de technologies et d’innovations qui préfigurent les futures manières d’envisager le «tout numérique». Convergence multimédia, WiFi, TV Haute Définition, disque dur intégré et téléphonie illimitée nomade ne peuvent que réjouir la communauté des internautes, qu’ils soient abonnés chez Free ou pas. Mais, il ne faut pas oublier que tout le monde ne bénéficiera pas de suite de ces innovations, soit à cause de la distribution au compte-goutte des boîtiers (pénurie), soit à cause des débits nécessaires pour profiter pleinement de la puissante Freebox HD. En tout cas, force est de constater que Free ouvre une nouvelle voie. D’autres opérateurs télécoms devraient lui emboîter le pas pour ne pas se laisser distancer dans cette course folle de l’ADSL et du «MultiPlay».

» Testez l’éligibilité de votre ligne
» Testez la vitesse de votre connexion
» Communiqué de presse de Free