Le WiFi bientôt gratuit à Paris ?

25 avril 2006 à 15h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Paris et San Francisco sont désormais numériquement jumelées. Le réseau Wi-Fi gratuit lancé par Google à San Francisco sera-t-il importé en France ?Pourra-t-on bientôt se connecter gratuitement à Internet sans-fil (WiFi) n’importe où dans Paris ? A défaut d'une réponse claire et précise, on peut tout de même se poser la question au vu du partenariat fraîchement signé entre le maire de San Francisco et le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Après Toronto et Mexico, c’est au tour de Paris de signer un accord de «jumelage numérique» avec la ville de San Francisco qui jouxte la célèbre Silicon Valley, berceau de l’industrie numérique. Cet accord bilatéral vise à jeter les bases d’une coopération renforcée entre les deux municipalités dans le domaine des nouvelles technologies. Outre les traditionnels échanges universitaires et commerciaux, ce partenariat inclut une collaboration pour promouvoir les arts numériques et le multimédia. Si l’on se réfère à la récente attribution de l’exploitation d’un vaste réseau Internet Wi-Fi gratuit par la mairie de San Francisco à Google associé au fournisseur d’accès EarthLink, on peut légitimement se demander si Paris ne souhaite pas copier le modèle californien. Rappelons que d’ici quelques mois, les habitants de San Francisco pourront surfer gratuitement sans fil partout dans leur ville. L’idée de Google est de financer l'installation du système Wi-Fi en sollicitant l’internaute nomade avec des messages publicitaires d’enseignes commerciales situées sur son parcours ou dans le quartier qu’il traverse. Avec la signature du partenariat numérique, Paris compte-t-il s’inspirer de cette initiative ? Pas obligatoirement selon le porte-parole de la mairie qui précise que «toutes les solutions pour favoriser le déploiement de réseaux numériques à Paris seront étudiées, et qu’il ne s’agit pas forcément de reproduire le projet de réseau sans-fil de la ville de San Francisco avec Google ». L’idée que les citoyens d’une ville puissent se connecter gratuitement sans fil à Internet est certes séduisante mais qu’en est-il des libertés individuelles si un tel système repose sur la géolocalisation des utilisateurs ? De même, le Wi-Fi gratuit à Paris, bien qu’il serait sans aucun doute une excellente nouvelle pour les parisiens et les touristes, risque de rouvrir la «fracture numérique» avec les régions mal desservies par le haut-débit qui attendent la mise ne place de solutions alternatives. La démarche de la mairie de Paris a tout de même le mérite de relancer le débat. Reste à voir si les opérateurs télécoms et les collectivités joueront le jeu jusqu’au bout. » Testez l’éligibilité de votre ligne » Discussions et débats sur le forum Ariase