La téléphonie WiFi s’installe en ville

3 mai 2006 à 15h25
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Après le fil de cuivre et le GSM, c’est le WiFi qui envahit cette année le marché de la téléphonie.Alors que la convergence semble devenir le maître mot des nouvelles offres des fournisseurs d’accès à Internet, l’opérateur indépendant marseillais TLibre propose un forfait de téléphonie WiFi à vie. Pour 5 euros par mois (40 euros de frais de mise en service) et à condition d’être équipé d’un terminal WiFi (ordinateur, PDA ou smartphone par exemple), les futurs abonnés pourront passer des appels téléphoniques illimités vers les PC ou les téléphones fixes en France et dans une quarantaine de pays. Basé sur la technologie Voix sur IP (VoIP) et sur un logiciel de téléphonie, le concept de TLibre s’inscrit dans la lignée des réseaux WiFi communautaires, comme celui que FON met actuellement en place dans l’Hexagone par le biais de son récent partenariat avec Neuf Cegetel. Tlibre souhaite développer, en premier lieu à Marseille, un réseau pervasif : les membres, qui hébergeront chez eux un «point relais TLibre» permettant d’étendre le réseau en France et à l’étranger, bénéficieront gratuitement d'une deuxième ligne TLibre illimitée. Après les annonces de Free puis de Neuf, on constate aujourd’hui que d’autres opérateurs prennent position sur le nouveau marché de la téléphonie WiFi. A l’instar de TLibre, la société Ozone en partenariat avec l’éditeur de logiciel de téléphonie IP Peer2Phone lance également «Téléphozone». Pour 9 euros par mois, les abonnés Ozone puis tous ceux qui le désirent, pourront appeler en illimité les fixes en France (et les mobiles pour moins de 15 centimes d’euros la minute) à partir d’un téléphone ou d’un terminal compatible WiFi, indépendamment du FAI ou de l’opérateur. Très présent sur Paris, le réseau Ozone grandit cette année en direction de Bruxelles, de Rennes et de 8 autres villes dont les noms n’ont pas encore été dévoilés. Après avoir coupé les fils entre les modems et les ordinateurs, le WiFi s’attaque désormais aux téléphones. On ne parlera bientôt plus de téléphonie fixe ou mobile mais sans doute de téléphonie nomade ou hybride. Les réseaux semblent cependant se développer plus rapidement que les récepteurs sur lesquels les abonnés pourront profiter de ces nouvelles offres. Les premiers téléphones WiFi viennent tout juste d’émerger sur le marché et restent encore confidentiels et chers. L’augmentation du nombre de points d’accès sans fil et l’amélioration de la qualité sonore, ainsi que de la réception du signal WiFi, seront sans doute les principaux défis que les opérateurs de téléphonie WiFi devront relever en 2006. » Testez l’éligibilité de votre ligne » Le site web Tlibre » Le site web ozone » Discutez-en sur notre forum !