Free sur tous les fronts

23 mai 2006 à 14h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

Nouveau firmware, nouveau service et nouvelle bataille juridique : Free est au coeur de l’actualité ADSL de ce mois de Mai.Marketing, justice, logistique, publicité, technique...Free se bat sur tous les fronts pour préserver sa place de premier opérateur ADSL alternatif en France. Et compte tenu des évolutions actuelles et à venir du marché de l’ADSL, seuls les fournisseurs d’accès qui feront des efforts pour être omniprésents sur tous les créneaux du secteur réussiront à tirer leur épingle du jeu. Le lancement de la nouvelle Freebox HD a pour le moins soulevé nombres de réactions dans la sphère Internet. Innovation technologique pour certains ou opération marketing pour d’autres, le dernier modem multiplay de Free bénéficie en tout cas depuis quelques jours du nouveau firmware. La version 1.0.2 de cette mise à jour du logiciel intégré à la Freebox permet notamment de corriger des bugs et d’améliorer globalement le fonctionnement du modem. Citons entre autres : - correction du problème d'entrelacement sur la vidéo - le Dolby Digital est activé sur NRJ12 - les changements de piste audio ne perturbent plus la vidéo (visible sur les mosaïques) - le choix des langues dans la VOD fonctionne - la stabilité est améliorée en cas de perte de paquets, surtout en wifi Pour l’instant encore peu connu, le service SIP (Session Initiation Protocol) est désormais accessible via la console de gestion du portail Free. Gratuit mais sous réserve d’acceptation des nouvelles conditions générales de vente, ce nouveau service permet aux freenautes de bénéficier des avantages de leur forfait de téléphonie fixe illimitée (comprenant les appels gratuits locaux nationaux et vers une quinzaine de pays) depuis un ordinateur équipé d’une connexion Internet et d’un équipement audio, n'importe où dans le monde. Enfin, au plan judiciaire, l’opérateur Free est à la fois le prévenu et le plaignant dans 2 affaires distinctes. La première a été lancée contre le FAI par plusieurs centaines d’internautes soutenus par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. La seconde est initiée par Free qui demande à ses abonnés de lui prêter main forte pour faire condamner les fournisseurs d’accès qui auraient pratiqués le «slamming» à leur encontre. Cette pratique douteuse consiste pour un opérateur concurrent à s’approprier sauvagement une ligne téléphonique, en «écrasant» la ligne précédemment construite par le FAI d’origine sans que le client en ait fait la demande. Toute l’agitation qui secoue le monde de l’ADSL ne risque pas de cesser. La croissance du marché (développement de la couverture du réseau et hausse du nombre d’abonnés) conjuguée aux innovations commerciales et techniques des fournisseurs d’accès (offres quadruples et convergence) oblige les opérateurs à renforcer leur présence. Plus que jamais, la notoriété de la marque et l’image qu’inspire le fournisseur d’accès aux internautes sont des éléments décisifs dans le choix du consommateur. Cette année, la guerre de l’ADSL ne se fera pas sur les prix et les débits mais sur les services et la qualité de la marque.

Nouveau firmware, nouveau service et nouvelle bataille juridique : Free est au coeur de l’actualité ADSL de ce mois de Mai.Marketing, justice, logistique, publicité, technique...Free se bat sur tous les fronts pour préserver sa place de premier opérateur ADSL alternatif en France. Et compte tenu des évolutions actuelles et à venir du marché de l’ADSL, seuls les fournisseurs d’accès qui feront des efforts pour être omniprésents sur tous les créneaux du secteur réussiront à tirer leur épingle du jeu.

Le lancement de la nouvelle Freebox HD a pour le moins soulevé nombres de réactions dans la sphère Internet. Innovation technologique pour certains ou opération marketing pour d’autres, le dernier modem multiplay de Free bénéficie en tout cas depuis quelques jours du nouveau firmware. La version 1.0.2 de cette mise à jour du logiciel intégré à la Freebox permet notamment de corriger des bugs et d’améliorer globalement le fonctionnement du modem. Citons entre autres :

- correction du problème d'entrelacement sur la vidéo
- le Dolby Digital est activé sur NRJ12
- les changements de piste audio ne perturbent plus la vidéo (visible sur les mosaïques)
- le choix des langues dans la VOD fonctionne
- la stabilité est améliorée en cas de perte de paquets, surtout en wifi

Pour l’instant encore peu connu, le service SIP (Session Initiation Protocol) est désormais accessible via la console de gestion du portail Free. Gratuit mais sous réserve d’acceptation des nouvelles conditions générales de vente, ce nouveau service permet aux freenautes de bénéficier des avantages de leur forfait de téléphonie fixe illimitée (comprenant les appels gratuits locaux nationaux et vers une quinzaine de pays) depuis un ordinateur équipé d’une connexion Internet et d’un équipement audio, n'importe où dans le monde.

Enfin, au plan judiciaire, l’opérateur Free est à la fois le prévenu et le plaignant dans 2 affaires distinctes. La première a été lancée contre le FAI par plusieurs centaines d’internautes soutenus par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. La seconde est initiée par Free qui demande à ses abonnés de lui prêter main forte pour faire condamner les fournisseurs d’accès qui auraient pratiqués le «slamming» à leur encontre. Cette pratique douteuse consiste pour un opérateur concurrent à s’approprier sauvagement une ligne téléphonique, en «écrasant» la ligne précédemment construite par le FAI d’origine sans que le client en ait fait la demande.

Toute l’agitation qui secoue le monde de l’ADSL ne risque pas de cesser. La croissance du marché (développement de la couverture du réseau et hausse du nombre d’abonnés) conjuguée aux innovations commerciales et techniques des fournisseurs d’accès (offres quadruples et convergence) oblige les opérateurs à renforcer leur présence. Plus que jamais, la notoriété de la marque et l’image qu’inspire le fournisseur d’accès aux internautes sont des éléments décisifs dans le choix du consommateur. Cette année, la guerre de l’ADSL ne se fera pas sur les prix et les débits mais sur les services et la qualité de la marque.