L’acte de naissance d’Orange

31 mai 2006 à 20h28
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

Orange prend définitivement la place de Wanadoo en présentant sa stratégie d’unification et de convergence des offres.La naissance d’Orange s’accompagne naturellement de nouveautés qui tournent essentiellement autour de la convergence entre Internet, la télévision et la téléphonie fixe & mobile. Outre l’unification des anciennes marques (Wanadoo, Equant, etc...), Orange souhaite faire découvrir à ses abonnés «un nouveau monde numérique, dont les moteurs sont l'ouverture et la simplicité», comme l’annonce Didier Lombard, PDG du groupe. La convergence prônée par Orange s’effectue sur plusieurs axes. Tout d’abord, les clients des différentes marques accéderont désormais plus simplement aux ressources de France Télécom et d'Orange grâce à la mise en place d’un portail unique (orange.fr), d’une seule facture pour tous les services, d’un service client regroupé autour du 3900, ainsi que par la création d’un programme de fidélisation ouvrant droit à des avantages et des cadeaux dès la rentrée 2006. Changement de marque, changement d’offres : Orange présente les nouveaux services sur lesquels reposeront ses futurs forfaits. Avec ses «Optimales», Orange mise sur une offre «tout compris» comprenant une ligne France Telecom classique avec un forfait de communications, l’ADSL à 8 Mbits et la télévision numérique. D’ailleurs, outre le déploiement de la haute définition pour la TV, c’est également la téléphonie VoIP qui est à l’honneur. A partir de juillet 2006, la Voix Haute Définition (qualité CD) sera offerte à tous les clients «téléphonie illimitée» d'Orange. Le rapprochement entre les pôles Internet et Téléphonie mobile d’Orange se précise avec l’arrivée annoncée en septembre 2006 d’«Unik», le téléphone 2 en 1. Basé sur une architecture hybride, ce terminal se connectera automatiquement sur le réseau WiFi de la LiveBox chez l’abonné pour profiter d’appels illimités vers les fixes et les mobiles Orange. A l’extérieur, Unik fonctionnera de manière classique sur le réseau GSM. Orange réorganise donc sa gamme et se lance à son tour dans la convergence numérique. Cette stratégie vise directement à répondre aux offres des concurrents Free et Neuf qui dégainent eux aussi leurs armes «TV HD» et «mobile hybride». Le duel se joue pour le moment à 3 et, contrairement aux us et coutumes, cela ne sera pas forcément le plus rapide qui gagnera, mais peut-être le fournisseur d’accès qui commercialisera une offre équilibrée entre prix, services, contenus et qualité du réseau. » Lire le communiqué de presse France Telecom