Fon coupe les fils mais tisse sa toile !

26 juin 2006 à 19h43
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

Fon, la plus grande communauté WiFi du monde, se donne les moyens de son ambition et se dote d’une structure plus solide pour soutenir son développement.Branle-bas de combat chez FON ! Après avoir bénéficiée du soutien de Skype ou Google et misée sur un partenariat avec Neuf Cegetel, la communauté FON se renforce encore. Cette consolidation va passer par la mise en place d’un triple niveau d’utilisateurs et par la commercialisation d’un million de routeurs sans fil Linksys, vendus au prix de 5 euros. Naturellement constitué par les membres de sa communauté qui partagent leur connexion internet, le réseau de FON a besoin d’un coup de pouce pour se structurer et accentuer son utilité et sa crédibilité. Le développement de l’infrastructure va donc désormais s’appuyer sur la campagne à 2 volets que vient de lancer FON. Ainsi, un million de routeurs sans fil Linksys spécialement modifiés vont être distribués par FON au prix très intéressant de 5 euros (valeur réelle + de 70 euros) aux internautes qui acceptent de rejoindre la communauté, et de partager avec celle-ci leur connexion WiFi pendant au moins 12 mois. L’objectif est de tripler le nombre de «foneros» d’ici la fin de l’année (150.000) et atteindre la barre symbolique du million dès la fin 2007. Mais, l’opération de FON ne s’arrête pas là. Afin de séduire un maximum d’internautes, la communauté s’enrichit également d’un système de rémunération de la bande passante WiFi mise à disposition. Trois niveaux de «foneros» font donc leur apparition :

  • Les Linus qui partagent gratuitement leur bande passante avec les autres membres de la communauté faisant de même.
  • Les Aliens qui louent une connexion WiFi d’appoint en se connectant aux points d’accès sans fil de FON, grâce à un «pass» payé 3 euros par jour.
  • Les Bills qui génèrent des revenus grâce à la location de leur hotspot WiFi et qui récupèrent 50% des bénéfices tirés des connexions des Aliens utilisant leur bande passante.

FON désire donc à la fois augmenter considérablement le nombre de hotspots WiFi disponibles dans le monde, et ancrer une bonne fois pour toute le modèle économique du WiFi communautaire. Des routeurs quasiment offerts et un système de rémunération intéressant devraient pérenniser la croissance de FON qui souligne que «si la couverture WiFi des grandes villes est universelle, l’accès lui ne l’est toujours pas».