Haut-débit : les grandes manoeuvres

9 août 2006 à 18h58
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

Pour faire face à la domination de l’ADSL en France, les opérateurs câble et satellite pourraient se rapprocher et faire front ensemble. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis ! La concurrence féroce que livrent les fournisseurs d’accès ADSL aux autres opérateurs provoque des réactions pour le moins originales. Numericable et UPC/noos pourraient s’allier à CanalSat-TPS pour rééquilibrer le marché du haut-débit. Le secteur des télécoms subit de profondes mutations depuis quelques mois. La généralisation du haut-débit, les enjeux de la convergence multimédia et l’explosion du «tout numérique» entraînent les opérateurs dans une course à l’innovation technologique et commerciale. Et tout le monde n’a pas les ressources -notamment financières- pour résister à la pression. Quelques FAI comme Orange, Neuf et Free dominent très largement le marché du Haut-Débit grâce à leurs offres multiservices incluant l’ADSL, la téléphonie et la TV par Internet. Pour faire face, les fournisseurs de contenus satellite CanalSat et TPS, ainsi que les câblo-opérateurs Numericable et UPC/Noos auraient décidé de se rapprocher.