ADSL : les ambitions de Phone House

1 septembre 2006 à 12h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h00 -

Le nouveau fournisseur d'accès Phone House annonce la commercialsation de 3 offres ADSL avec téléphonie VoIP. L'opérateur fonde sa stratégie sur la proximité avec l'abonné, et sur son réseau de 235 enseignes.Alors que certains fournisseurs d'accès à Internet disparaissent ou sont rachetés, d'autres au contraire pointent le bout de leur nez sur un marché porteur mais également très concurrentiel. Le distributeur de service de téléphonie, The Phone House, lance ce mois-ci ses forfaits haut-débit via le réseau de Telecom Italia (Alice).

L'offre commerciale de The Phone House se déclinera en 3 forfaits comprenant automatiquement l'accès ADSL et les appels Voix sur IP (VoIP) illimités vers les postes fixes partout en France. A partir de 19,90 euros par mois en dégroupage partiel pour TalkTalk Premium et 24,90 euros en dégroupage total pour TalkTalk Intégral, ces offres permettent de se connecter à Internet avec un débit allant jusqu'à 16 Mbits (norme IP). Les internautes en zone non-degroupée pourront choisir le forfait TalkTalk Evolution à 34,90 euros et obtenir un débit maximum de 8 Mbits en fonction de la qualité de leur ligne. Dans tous les cas de figure, il est nécessaire d'ajouter la location du modem "Talk Talk Box" facturée 3 euros par mois.

A noter que The Phone House ne facture pas de frais d'activation et n'exige pas non plus de frais de résiliation. En revanche, une période d'engagement de 12 mois est liée à la souscription d'un abonnement ADSL. The Phone House anticipe déjà la prochaine réglementation sur les frais de hotline puisque le temps d'attente sera gratuit pour les abonnés.

Le nouvel FAI ne révolutionne donc pas le marché de l'ADSL. Comment le distributeur compte-t-il alors atteindre l'objectif annoncé de 10% des nouveaux abonnés dans les 18 à 24 mois à venir ? La stratégie de développement de Phone House repose essentiellement sur 2 élements. D'une part, la chaîne dispose d'une force de frappe commerciale importante avec plus de 235 points de vente répartis partout en France. D'autre part, l'opérateur virtuel compte sur l'effet de proximité pour séduire ses futurs clients. «Les personnes pourront ainsi revenir dans le magasin s'il y a un problème. Ils auront un contact physique» a declaré Jean-Pierre Champion, président de Phone House.