Le FAI alternatif Orcalys en liquidation

5 septembre 2006 à 12h32
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h00 -

Le fournisseur d'accès Orcalys, spécialisé dans les solutions haut-débit alternatives comme le WiFi ou le satellite, est en liquidation judiciaire. Un coup dur pour les oubliés de l'ADSL et les communes en zone blanche.La Société pour le Développement des Communications Locales et Rurales (SDCLR), mieux connue sous l'appelation Orcalys, a été placée en liquidation judiciaire le 22 août 2006 par le tribunal de Meaux (77). Les connexions haut-débit de certains clients du FAI alternatif auraient déjà été coupées. Quel avenir pour les internautes dejà éprouvés par leur inéligibilité à l'ADSL, pour les collectivités engagées dans une délégation de service public, et enfin pour la société et ses employés ?

Peu connu de la plupart des internautes, Orcalys s'est spécialisé dans la fourniture d'offres Internet en haut-débit pour les communes, les particuliers et les entreprises situés dans des zones non-desservies par les réseaux ADSL et câble. Orcalys est apparu sur le marché français après la reprise du fournisseur Prezzzence, lui même victime d'une liquidation judiciaire en octobre 2004. La série noire se poursuit donc et cela ne favorise pas la réduction de la fracture numérique.

Déployé dans plusieurs régions de France, Orcalys est notamment implanté en Seine et Marne (77) où le Conseil Général a lancé un ambitieux plan d'aménagement numérique du territoire. D'autres localités sont touchées par cette liquidation judiciaire comme celles d'Arzviller et Guntzviller dans le département de la Moselle (57). De nombreuses incertitudes entourent encore le sort reservé aux clients d'Orcalys. Quand seront coupées les connexions Internet ? Quelle procédure pour récupérer la caution du matériel prêté par Orcalys ? Les clients devront-ils repasser en bas-débit ou une autre solution leur sera proposée ?