Neuf, Orange et l'ADSL sans PC

22 septembre 2006 à 18h18
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h00 -

Neuf et Orange se concurrencent même sur les éventuels "clients" qui n'ont pas d'ordinateurs pour se connecter à Internet haut-débit !Très bien placée en ce qui concerne Internet avec plus de 10 millions d'abonnés à l'Internet haut débit, la France est moins bien classée au niveau du taux d'équipement informatique des ménages, avec seulement 50% de foyers équipés. Parti de ce constat, le fournisseur d'accès Neuf Cegetel lance sa nouvelle offre Easy Neuf. Celle-ci est présentée comme une alternative à la complexité des outils informatiques et au prix d’achat d’un ordinateur.

Pour 39,90 euros par mois (sous réserve d'un engagement d'un an), Easy Neuf comprend un accès à l'ADSL jusqu'à 8 Mbits, les appels illimités vers les postes fixes en France, un pack d'applications pour les les usages classiques d'Internet (sécurité, bureautique, multimédias, email, navigation web...), et une assistance téléphonique gratuite. L'utilisation de ce service d'un nouveau genre est liée à l'utilisation de l'Easy Gate (99 euros à l'achat et 150 euros de caution) qui se présente sous la forme d'un boitier hybride, combinant modem ADSL et ordinateur. Les logiciels installés sont open-source (libres et gratuits), tout comme le système d'exploitation qui est une version spécifique de Linux.

De son côté, Orange serait lui aussi intéressé par le créneau des foyers non-équipés en ordinateur, mais désirant une connexion haut-débit. Selon le Journal du Freenaute, le projet Orange Djinn serait assez similaire à l'Easy Neuf. La différence la plus importante serait l'utilisation de la télévision comme support, plutôt qu'une version allégée d'un ordinateur. Peu de détails sont actuellement disponibles et l'on peut même se demander si une telle offre est viable. Un Minitel du 21ème siècle est-il une réponse adaptée pour répondre aux besoins numériques d'une partie de la population peu technophile ?