La fibre optique et le Gouvernement

28 novembre 2006 à 13h27
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

Le ministre délégué à l'Industrie propose 15 mesures pour favoriser le développement du très haut débit. Objectif : 4 millions d'abonnés en 2012.C'est aujourd'hui qu'il faut réfléchir à la mise en place de la fibre optique pour faciliter sa croissance dans les 5 prochaines années. C'est en résumé la volonté du Gouvernement qui annonce, par la voix de son ministre de l'industrie, un plan national d'action.

Le Gouvernement veut créer "un cadre favorable à l'investissement des opérateurs dans les réseaux à très haut débit et soutenir le développement de nouveaux services." Concrètement, l'Etat mise sur la création du Forum du Très Haut Débit qui regroupe l'ensemble des partenaires liés au déploiement de la fibre optique. L'ARCEP, les fournisseurs d'accès, les équipementiers, les collectivités locales et les administrations concernées.

Le plan en 15 points du ministère de l'Industrie repose essentiellement sur des mesures incitatives en amont et en aval des réseaux. Il s'agit par exemple d'éviter les longs et coûteux travaux de génie civil, en mettant à disposition les gaines pré-existantes par lesquelles la fibre pourrait être installée. Les pouvoirs publics souhaitent aussi créer des labels pour les professionnels et les particuliers. Par exemple, les logements neufs bénéficieraient du label de qualité "Logement Multimédia" à partir du moment où ils sont pré-équipés pour recevoir la fibre optique.