Les quotas du câble à l'heure de l'illimité

4 décembre 2006 à 17h54
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

L'association SOS Internautes dénonce les quotas de bande passante, encore présents sur une offre haut-débit récemment proposée par EstVideo, filiale de Noos Numericable.L'association SOS Internautes interpelle le cablo-opérateur Noos Numericable au sujet des quotas de volumes compris dans les offres de sa filiale EstVideo.

Le système des quotas manque de transparence puisqu'il est difficile pour l'usager de connaître avec précision la bande passante qu'il consomme en temps réel. Certains clients craigneraient donc d'avoir la mauvaise surprise de découvrir une facture plus élevée que d'habitude, gonflée par les frais de dépassement de bande passante. SOS Internautes dénonce les "tentatives désespérées de soutirer quelques euros supplémentaires aux abonnés ainsi que la non mise à jour quotidienne des dépassements de forfait".

L'offre mise en cause fait actuellement l'objet d'une promotion du 15 novembre au 31 décembre et inclut le haut-débit par le câble jusqu'à 30 Mbits pour 19,90 euros. Ce tarif n'est en revanche valable que dans la limite de 20Go de traffic de données. Une fois le quota atteint, l'abonné est soumis à une surfacturation de 10 euros par tranche dépassée de 10 Go.