Les équipementiers militent pour la fibre optique

22 décembre 2006 à 12h24
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

Six équipementiers télécoms se sont réunis pour publier un "livre blanc" visant à promouvoir la fibre optique dans les collectivités locales françaises.AETA, Alcatel-Lucent, Mitsubishi Electric ITE, Nayna Networks, Terawave et Wave 7 Optics viennent de publier un libre blanc sur l'internet à très haut débit. Les équipementiers militent pour la technologie de la fibre optique et demandent à la France de rattraper son retard dans ce domaine

"Le développement, en France, de réseaux d'accès à très haut débit sur fibre optique (FTTx) est quasiment inexistant, alors même qu'il connaît une très forte croissance dans nombre de pays". Tel est le constat des équipementiers qui comparent la situation des USA, du Japon ou de plusieurs pays scandinaves à celle de la France. L'objectif de cette publication est de fournir un support d'aide à la décision aux responsables de l'aménagement numérique des collectivités territoriales dans l'Hexagone.

Depuis la rentrée 2006 et l'annonce de l'engagement de Free, la fibre optique fait débat en France. Outre les fournisseurs d'accès qui commencent à prendre position, ce sont les pouvoirs publics (Arcep et ministère de l'industrie) qui souhaitent initier une dynamique du Très Haut Débit. Certaines collectivités ont par ailleurs déjà anticipé et ont investi massivement dans le déploiement de réseaux de fibre grâce aux délégations de service public.