Une commune de la Vienne teste le CPL

18 janvier 2007 à 15h35
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h59 -

Une commune du département de la Vienne teste actuellement le Courant Porteur en Ligne. Récit d'une initiative locale originale pour pallier aux zones blanches sans ADSL.Un de nos plus fidèles membres a pu expérimenter la connexion haut-débit de la commune de Saulgé dans la Vienne (86). Originalité : les données ne transitent pas par la paire de cuivre du réseau de France Télécom mais par celui du réseau éléctrique.

Trente des 1000 habitants de la commune de Saulgé expérimentent actuellement le haut-débit via le Courant Porteur en Ligne (CPL). C'est la Soregies, une entreprise d'éléctricité locale, qui propose ses services de fournisseur d'accès. L'offre est testée gratuitement et repose sur un forfait 2 mbits en débits symétriques. L'ordinateur des usagers est relié à un adaptateur CPL grâce à un câble Ethernet.

Côté financement, la facture s'élève à environ 160 000€ qui sont presque intégralement pris en charge par les subventions départementales, régionales et européennes. Seuls 5% sont imputables à la commune. Pour les habitants de Saulgé, les forfaits proposés seront certes moins intéressants que l'ADSL en zone urbaine mais ils ont le mérite d'être disponibles.

La gamme CPL devrait être divisée en 3 forfaits comprenant l'accès haut-débit, un antivirus, un email et une assistance (dépannage gratuit). L'abonnement 512 kbits à 25€, le 1 Mbit à 40€ et le 2 Mbits à 50€. Rappelons que ces tarifs sont indicatifs et comptent pour un débit symétrique, identique en réception et en émission.