Fibre optique : l'avis du Gouvernement

9 février 2007 à 11h11
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h59 -

Le Gouvernement propose des mesures incitatives pour faciliter et accélérer la mise en place de la fibre optique en France.A l’occasion du Forum national du très haut débit de Saint-Etienne, le ministre de l'Industrie François Loos a expliqué la stratégie du Gouvernement pour le développement de cette technologie.

Le ministre de l'Industrie a ainsi soulevé la question du câblage et des fourreaux par lesquels transitent la fibre. Le Gouvernement préconise une mutualisation des câblages pour baisser les coûts de construction tout en stimulant la concurrence. Bref, le premier opérateur qui installe la fibre optique pourrait ainsi louer ses gaines et ses infastructures à d'autres FAI.

Toujours dans le but d'optimiser les coûts, le Gouvernement incite les collectivités à étudier la faisabilité d'utiliser des réseaux existants et de les moderniser pour accueillir la fibre optique. Concrètement, les réseaux téléphoniques, aériens ou de voirie pourraient servir de base à l'installation économique de fibre.

Enfin, l'Autorité de Régulation des Télécoms (ARCEP) devrait jouer un rôle important en instituant des critères pour le label "zones d’activité très haut débit". L'objectif est de "stimuler la concurrence entre zones d’activité et la prise en compte du très haut débit comme facteur différenciant" a expliqué François Loos.