Noos Numericable lorgnerait sur Iliad-Free ?

12 février 2007 à 12h12
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h59 -

Une rumeur d'OPA amicale court sur les marchés. Noos Numericable pourrait racheter le groupe Iliad et s'offrir Free, le second opérateur ADSL français.Qui mangera qui ? C'est le nouveau jeu des analystes financiers et des FAI. Objectif : racheter un concurrent pour éviter d'être racheté à son tour ! Après les spéculations sur une hypothétique vente de Club Internet, c'est Noos Numericable qui pourrait lancer une offre publique d'achat sur Iliad, la maison mère de Free.

La guerre du haut-débit n'épargne personne et personne n'est à l'abri ! Le fournisseur d'accès ADSL Free pourrait être visé par le cablo-opérateur Noos Numericable. Le fonds d'investissement Cinven, propriétaire de Noos Numericable, aurait mandaté plusieurs intermédiaire (banque BNP et Rotschild) pour l'acquisition d'Iliad.

Les bons résultats de Free et la progression de l'action Iliad sur le marché boursier valoriseraient le groupe à hauteur de 5 milliards d'euros. Une somme rondelette pour Noos Numericable qui fait actuellement face à une réorganisation interne, à une action judiciaire menée par un collectif d'abonnés en colère, et à la concurrence toujours plus forte des FAI dans le secteur de l'ADSL et du très haut débit.