Noos Numericable sous pression

20 février 2007 à 16h21
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

La DGCCRF place Noos Numericable sous surveillance. Le cablo-opérateur est désormais contraint de faire mieux plus vite.Noos Numericable s'est engagé au près de la Direction de la consommation et de la répression des fraudes à améliorer ses services et les réponses apportées aux abonnés.

Le cablo-opérateur a reconnu des dysfonctionnements et compte "mettre en place des outils de supervision afin de diagnostiquer et de traiter plus rapidement les pannes collectives". Particulièrement critiqué sur les erreurs de facturation et les centres d'appels injoignables, Noos Numericable a précisé à la DGCCRF que la situation va se débloquer rapidement.

Comment ? Noos Numericable a rapatrié en France les systèmes informatiques gérés aux Pays-Bas. Les premiers effets de cette mesure devraient se faire sentir dans les semaines à venir selon l'opérateur. Concernant sa hotline, Noos Numericable a assuré à la DGCCRF que la récente refonte de ses centres d'appels permettra d'écourter le temps d'attente interminable qui décourage les abonnés en difficulté.