Cloud : Microsoft s'aligne sur la baisse de prix de Google

24 juin 2014 à 16h29
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Face à l'offensive de Google, Microsoft annonce une importante baisse des prix de son service de stockage en ligne OneDrive.Il aura fallu 4 mois pour que Microsoft se décide à suivre la guerre des prix lancée par Google en mars dernier. Le célèbre éditeur de Windows contre-attaque donc en alignant son service OneDrive sur Google Drive.

1/ OneDrive gratuit passe à 15Go
Jusqu'à présent, Microsoft se contentait d'offrir 7Go d'espace disque lors de la création d'un compte OneDrive. A partir du 1er juillet, la capacité double et grimpera automatiquement à 15Go.... soit une capacité identique à Google Drive. Avantage pour Microsoft : les internautes peuvent étendre gratuitement cet espace en ligne grâce au parrainage (500Mo par filleul dans la limite de 5Go) et en installant l'application OneDrive pour smartphone pour la sauvegarde automatique des photos (+3Go).

2/ Baisse des prix sur le stockage
Concernant les forfaits de stockage, Microsoft casse ses prix. Les 100Go passent ainsi de 50 à 25$ par an (17€) tandis que le tarif de la formule 200Go est également divisé par deux en passant de 100 à 50$ soit 35€ pour une année.

Comme le montre notre comparatif des services de stockage en ligne, Microsoft s'aligne donc sur Google et devient par la même occasion 4 fois moins cher que Dropbox et 2 fois moins cher qu'Amazon par exemple.

OneDrive
3/ 1To offert avec Office 365
Pour les internautes disposant déjà de la suite bureautique Office 365 (Word, Excel...) ou qui s'y abonnent, Microsoft réserve une très belle surprise puisque s'y ajoute désormais 1 To (1000Go) de stockage sur OneDrive contre 20Go jusqu'à présent ! L'association d'Office et de OneDrive revient à 7€ par mois soit 84€ par an. Là aussi, Microsoft s'aligne parfaitement sur Google Drive, à la différence près que Google ne fournit pas Office 365 mais sa propre suite bureautique en ligne baptisée "Documents"

Si Microsoft et Google s'affrontent si violemment sur le stockage en ligne en dit long sur l'importance stratégique des enjeux liés au "Big data" et aux efforts de regroupement des services autour d'un seul écosystème (Android/Windows, Internet Explorer/Chrome, Google/Bing). La guerre des prix dans le "nuage" devrait rapidement s'étendre à d'autres acteurs tels qu'Amazon ou encore Dropbox. Choisiront-ils aussi la guerre des prix ou se positionneront-ils davantage sur les services ?