Bilan de la fibre optique jusqu'à l'abonné en France

18 mars 2015 à 12h31
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Nombre d'abonnés, nombre de logements éligibles, taux d'équipement, part des prises déployées par les opérateurs privés et les réseaux publics... Ariase dresse le bilan du déploiement de la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH).Au 31 décembre 2014, la France comptait 4.065 millions de logements éligibles à la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH). En l'espace de 2 ans, 1.9 million de logements ont été fibrés, soit un déploiement moyen de 80 000 foyers par mois. Un rythme plutôt lent au vu des objectifs de couverture du plan France THD. Néanmoins, ces derniers trimestres, le déploiement s'est accéléré. Sur les 6 derniers mois de l'année dernière, 654 000 logements ont été fibrés soit une moyenne de 110 000 foyers par mois.

Comme le montre le graphique ci-dessous, on constate d'ailleurs que cette accélération s'est particulièrement concentrée sur les zones non denses (essentiellement des villes de taille moyenne) qui ont concentré 63% des nouvelles prises. Cette tendance montre que la couverture des 5.5 millions de logements situés dans les 106 villes des zones très denses est désormais bien avancée, et que la majorité des nouveaux déploiements concerne désormais les zones moins denses représentant 27.7 millions de foyers.

Parallèlement à la croissance du parc de logements éligibles au FTTH, le nombre d'abonnés s'est fortement accéléré ces derniers trimestres. Sur la seule année 2014, il a bondi de 60% avec près de 400 000 nouveaux abonnés. Le taux d'équipement a grimpé de 8 points en passant ainsi de 14 à 22.6% en l'espace de deux ans.

Les opérateurs communiquent encore peu sur leur base d'abonnés FTTH. Seul Orange joue le jeu de la transparence en annonçant 563 000 clients Livebox Fibre, soit une part de marché de 61%. On trouve derrière SFR avec 250 000 clients (T3 2014). Free de son côté aurait tout juste franchi le cap des 100 000 abonnés. Le reliquat serait donc les abonnés Bbox et ceux des opérateurs alternatifs tels que Wibox, Kiwi ou encore K-Net.

Evolution de l'appétence de la fibre optique (FTTH) entre 2012 et 2014
T2 2012 T4 2012 T2 2013 T4 2013 T2 2014 T4 2014
Logements raccordés 1749000 2165000 2507000 2973000 3411000 4065000
Nombre d'abonnés 246 000 323 000 426 000 558 000 715 000 920 000
Taux d'équipement 14,07% 14,92% 16,99% 18,77% 20,96% 22,63%

Qui déploie la fibre optique jusqu'à l'abonné en France ? Actuellement, ce sont les investissements privés des opérateurs qui stimulent le plus le marché. 85% des logements équipés sont fibrés dans le cadre des initiatives privées. La part des prises FTTH déployées par les réseaux d'initiative publique (RIP) s'établit à 15%...un chiffre stable depuis plus de deux ans.

Entre le 1er juillet 2012 et le 31 décembre 2014, les opérateurs privés ont ainsi déployés 1.971 millions de prises FTTH contre 344 000 pour les RIP. Les déploiements des RIP sont restés stables entre 2013 et 2014 où ont été respectivement équipés 120 000 et 144 000 foyers, soit un rythme moyen mensuel de 10 000 logements. En 2015, ce rythme devrait logiquement s'accélérer puisque des travaux de raccordement ont été lancés par plusieurs départements comme par exemple dans l'Eure et le Morbihan avec Altitude Infrastructure.

En attendant que les réseaux d'initiative déploient massivement la fibre dans les zones rurales notamment, les opérateurs privés tels que Orange (en co-investissement avec ses concurrents) s'attaquent désormais aux villes moyennes (sous-préfectures) ainsi qu'aux communes périphériques des grandes agglomérations régionales. Jusqu'à présent sur la défensive, Free devrait commencer en 2015 à ouvrir commercialement plusieurs dizaines de nouvelles villes grâce à son accord de mutualisation avec Orange.

Rappelons qu'Orange s'est fixé l'objectif de fibrer au moins une ville par département d'ici la fin de l'année et qu'il compte passer son parc de logements FTTH de 3.6 millions à 12 millions d'ici 2018. Quelques 200 000 logements seraient donc fibrés chaque mois pendant 3 ans d'affilée.