Canal+ veut mieux concurrencer la TV par ADSL

25 août 2009 à 13h34
- Mis à jour le 30 janvier 2019 à 10h40 -

Canal+ et Canalsat devraient commercialiser de nouvelles offres "low cost" pour séduire les internautes et concurrencer davantage les bouquets des fournisseurs d'accès.Les bouquets Canal+ et Canalsat subiraient-ils les conséquences du succès des offres Triple Play et des bouquets de chaînes IPTV distribués par Orange, Free et SFR notamment ?

La situation est semble-t-il suffisamment préoccupante pour que le groupe Canal (filiale de Vivendi) réoriente sa stratégie commerciale dans les prochains jours. Jusqu'ici axé uniquement sur le haut de gamme, Canal+ chercherait à s'adapter au marché du Triple Play en lançant deux nouvelles offres.

La première offre - sans doute la plus intéressante - concerne Canalsat. Baptisé Initial, ce forfait comprendra une cinquantaine de chaînes pour la somme de 9,90€ par mois. Parmi les chaînes de ce nouveau bouquet, on trouverait Téva, 13ème rue, Teletoon, Voyage, MCM, TV Breizh, la Chaîne Météo, Sport+, Ciné FX, et Ciné Polar.

Avec son pack "Initial", Canalsat lorgne sur les abonnés ADSL éligibles à la TV sur IP, mais qui jugent inabordable le bouquet Canalsat 4 étoiles par exemple. Rappelons que le forfait de base Canalsat (les thématiques) est facturé 23,90€/mois et que le pack 4 étoiles atteint les 33,90€.

Grâce à "Initial", Canalsat se placerait au niveau des bouquets Sélection de SFR (10,90€), Thématique d'Orange (9,90€), Etendu de Bouygues (9,90€) et du pack anniversaire de Free (9,99€).

La seconde offre vise les internautes intéressés par Canal+ mais qui ne veulent pas dépenser 35€/mois, surtout s'ils ne regardent pas beaucoup la TV en semaine. La formule "Week-end" permettrait de profiter de la seule chaîne Canal, uniquement entre le vendredi 19 heures et le dimanche à 21 heures. Le tarif mensuel non communiqué serait inférieur à 15€ selon nos confrères de 01Net.

Depuis le rachat de TPS, Canal+ est en situation de quasi-monopole sur le marché de la télévision payante. Le règne du groupe est pourtant menacé par le succès des offres Triple Play qui séduisent de plus en plus d'internautes, y compris en zone non-dégroupée (via Orange). Si la TNT payante ne représente pas une menace pour Canal, les FAI sont en revanche beaucoup plus dangereux car ils proposent davantage de contenus, de souplesse et des tarifs plus agressifs.