Bouygues : internet illimité dans la limite de 50 Mo

21 novembre 2007 à 13h05
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h55 -

La convergence entre Internet et téléphonie mobile est au coeur des offres et du discours des opérateurs mobiles. La réalité est, elle, beaucoup plus nuancée.On avait déjà haussé les sourcils lors de la découverte des clauses des forfaits "Internet illimité" de SFR... ces Illimythics affublés d'un quota de 500 petits Mo. Bouygues Telecom détient désormais la palme de l'opérateur tirant le plus sur la corde du mot "illimité" et réussit la performance de ne proposer que 50 Mo de quota !

Fort heureusement, il ne s'agit que d'une option, affichée au tarif de 11,90€ par mois et uniquement disponible sur des téléphones de marque Blackberry. Une simple division permet de déterminer que le Mo de données est donc facturé 24 centimes. Au-delà des 50 Mo, ce sera 52 centimes...

La technologie spécifique au service de pushmail de Blackberry aide cependant à la limitation de la consommation de données. Avant d'arriver sur l'écran de votre appareil, les pièces jointes de format courant, comme les .pdf, sont converties sous forme de texte. C'est plus lisible sur un écran de mobile et bien moins coûteux en volume.

Au moins, à ce prix-là, il ne semble pas y avoir de limites aux formats de fichiers pouvant être reçus... Une option comparable de SFR, Business Mail pour Blackberry, est proposée à partir de 14€ HT/mois pour 10Mo d'échanges de données, et 0,001€ HT/Ko supplémentaire, soit plus de 1€ le Mo. On comprend que SFR n'ait pas voulu cannibaliser ce segment de marché.

Pour enfoncer le clou, rappelons que cette nouvelle option de Bouygues est basée sur le réseau Edge, moins rapide que celui de ses concurrents avec seulement 200 Kbits de débit de crête contre 3,6 Mbits pour de la vraie 3G. Bien entendu, les services de P2P, de VoIP, de streaming, les newsgroups et les groupes de discussion sont interdits. Le surf vraiment illimité existe toutefois en partie chez Bouygues : il s'agit de l'imode, à 9,90€/mois, disponible depuis deux ans.