Box Internet : les abonnements français parmi les moins chers d'Europe

Les prix des abonnements Internet sont moins chers en France qu'ailleurs en Europe
21 janvier 2020 à 12h47
- Mis à jour le 21 janvier 2020 à 12h53 -

Une nouvelle étude vient confirmer que les Français restent très bien lotis en matière d'accès à Internet fixe au meilleur prix comparé à leurs voisins européens.

Vous trouvez votre abonnement Internet trop cher ? La facture reste pourtant relativement contenue en France comparé au reste du monde, et en particulier aux autres pays d'Europe. C'est ce qui ressort d'une étude publiée aujourd'hui par le site britannique Cable, spécialisé comme Ariase dans la comparaison d'abonnements box et mobile. Selon l'enquête de nos confrères d'outre-Manche, la France est encore l'un des pays où les particuliers paient le moins cher pour leur accès à Internet fixe. En particulier pour le Très Haut Débit.

La France dans le top 50 mondial

49e exactement : c'est la place de la France métropolitaine au classement mondial du prix des abonnements Internet en 2019, selon l'étude de Cable. L'Hexagone se classe également 11e au niveau européen. Notre pays se voit devancé par de nombreux pays d'Europe de l'Est, où les offres très bon marché sont légion - jusqu'à 8 dollars par mois en Roumanie.

classement-prix-internet-europe-2020-carte

Source : The cost of fixed-line broadband in 206 countries, Cable.co.uk, janvier 2020

Comparé à nos voisins plus proches géographiquement mais aussi en termes de pouvoir d'achat, toutefois, ce sont bien les box tricolores qui se sont révélées les plus abordables l'an passé. Avec un prix médian de 24,99 euros par mois, les abonnements français s'avèrent meilleur marché que ceux que l'on peut trouver ailleurs en Europe occidentale. Même en Allemagne ou en Italie, deux autres pays régulièrement dans le top 3 de l'Internet pas cher sur le Vieux Continent.

Les abonnements français un peu plus chers en réalité...

De là à dire que la facture Internet des Français est l'une des moins chères d'Europe, il n'y a qu'un pas. Mais on se gardera de le franchir tout à fait sur la seule foi de cette étude. Le panorama réalisé par le site Cable s'appuie en effet sur les offres telles qu'elles sont proposées sur les sites des opérateurs, c'est-à-dire incluant les promotions de première année. Et l'on sait que nos FAI peuvent se montrer très généreux pour séduire le chaland, à coup de remises allant parfois jusqu'à 30 euros pendant les 12 premiers mois d'abonnement.

Dans les faits, la facture de box Internet des français est un peu plus élevée : 32,6 euros par mois en moyenne au 3e trimestre 2019, selon le dernier observatoire du marché télécom de l'Arcep. Et ce coût ne cesse de baisser depuis plusieurs années, une tendance que l'on constate également dans l'étude produite par nos homologues britanniques.

...mais incontestablement parmi les moins chers d'Europe

Reste que, même hors promotion, les abonnements Internet fixes français se montrent plutôt bon marché sur la scène européenne. C'est en tout cas ce qu'observait la Fédération française des télécoms à l'occasion de son bilan 2019. Dans ce comparatif, qui ne portait certes que sur le "forfait le plus compétitif dans une sélection de pays", la France figurait encore une fois en bonne place sur le créneau de l'Internet pas cher.

Plus exhaustive, une étude de la Commission européenne portant sur l'année 2018 n'en réalisait pas moins le même constat que l'étude Cable. Les abonnement Internet français, s'ils ne sont pas les moins chers d'Europe, figurent dans un deuxième groupe de pays bénéficiant de prix "particulièrement bas pour les offres Triple Play" (Internet, téléphonie et TV).

Rapport débit / prix : la France moins bien placée ?

Dernier aspect intéressant de l'étude Cable : le classement des prix des abonnements Internet en fonction du débit moyen délivré. Avec 0,44 euros par Mb/s de bande passante en moyenne, la France métropolitaine s'y situe à nouveau aux alentours de la 50e place au niveau mondial. Mais à l'échelle européenne, notre pays se voit cette fois devancé par quelques autres en Europe de l'Ouest, comme le Portugal, l'Espagne, les Pays-Bas ou l'Irlande.

Un constat à relativiser cependant, grâce à l'étude de la Commission européenne dont nous parlions plus haut. La France y apparaît en effet comme le pays où les offres Internet Triple Play sont les moins chères lorsque l'on bénéficie du Très Haut Débit. C'est-à-dire plus de 30 Mb/s, et même, la plupart du temps, plus de 100 Mb/s sur les abonnements français grâce à la fibre optique. Un avantage illustré par la carte suivante, que les statisticiens bruxellois nous proposent dans un dégradé on ne plus peut chatoyant :

prix-internet-fixe-europe-2018

Le prix demandé aux internautes français pour bénéficier d'une connexion Internet d'au moins 100 Mb/s était seulement de 27,39 euros par mois en moyenne en 2018. Alors que des surcoûts conséquents s'appliquent dans certains pays dès lors que l'on veut avoir plus de 30 Mb/s, voire plus de 100 Mb/s, la "prime à la vitesse" reste modeste en France. Et parfois même nulle chez certains fournisseurs d'accès.

S'agissant des connexions délivrant moins de 30 Mb/s, l'avantage tarifaire dont bénéficie les Français s'émousse quelque peu. Mais il reste conséquent comparé à des pays comme le Royaume-Uni, la Belgique l'Espagne ou la Suède. Où, en 2018, on pouvait payer jusqu'à... deux fois et demi plus cher que les quelque 27 euros facturés en moyenne aux internautes français pour des connexions inférieures à 30 Mb/s. De quoi relativiser quelque peu les augmentations tarifaires réalisées ces derniers mois par certains opérateurs...

A lire aussi