Box Internet : le déconfinement relance la guerre des promos chez les opérateurs

Les promos Internet du déconfinement illustrées par plusieurs câbles sur des euros
26 mai 2020 à 16h52
- Mis à jour le 26 mai 2020 à 16h52 -

Après deux mois de confinement qui ont vu chuter les demandes de nouveaux abonnements box, les fournisseurs d'accès à Internet multiplient les petits prix pour séduire les consommateurs.

Les opérateurs ne s'en sont pas caché : pendant le confinement, les Français n'avaient pas vraiment la tête à changer d'abonnement pour leur box Internet. Si bien que, pendant deux mois, cette activité a tourné au ralenti chez Orange, SFR et consorts. Ces derniers profitent donc de l'assouplissement des mesures sanitaires pour tenter de relancer la machine en multipliant les offres Internet en promotion. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui peuvent espérer une baisse significative de leur facture en changeant de fournisseur pour leur box.

Les souscriptions d'abonnement au point mort pendant le confinement

En présentant leurs derniers résultats financiers, Orange, Bouygues Telecom ou encore Free ont souligné l'impact sensible du confinement sur leur activité à partir de mi-mars. Cela s'est notamment ressenti sur les souscriptions d'offres Internet, ralenties par de multiples facteurs. A commencer par le souci, chez les utilisateurs, de conserver leur connexion en confinement plutôt que de se lancer dans un changement de fournisseur. Interdits sauf cas de réelle nécessité, les déménagements, qui donnent souvent l'occasion de prendre un nouveau contrat box, n'ont pas pu apporter leur contribution non plus.

S'y ajoutent la fermeture des boutiques des opérateurs, ou encore l'arrêt momentané des interventions chez les particuliers, notamment pour les raccordements à la fibre. Les fournisseurs d'accès ont alors priorisé la maintenance de leurs réseaux et les cas urgents. Ils étaient aussi affairés à préparer de nouveaux protocoles de sécurité pour aller installer la fibre chez leurs clients. Qui, de leur côté, n'étaient pas tous disposés, loin de là, à ouvrir leur porte à installateur...

Les opérateurs déconfinent les promos box

Un cocktail vraiment peu propice, donc, au changement d'offre Internet. A présent que le déconfinement s'installe, les fournisseurs d'accès entendent bien rattraper le temps perdu. L'heure est aux opérations séduction, à coups d'offres promotionnelles promettant d'alléchantes économies.

SFR a dégainé le premier, avec sa Série limitée "Welcome back" : une box Internet avec  téléphone et TV à 10 euros par mois pendant un an pour "célébrer" le retour des clients. Orange s'est aussi lancé dans la guerre des promos post-déconfinement, via sa marque à bas coût. Ce lundi, les tarifs de la Boîte Sosh ont ainsi tous fondu de 5 euros par mois la première année :

promo-internet-sosh-mai-2020

Enfin, Free s'apprête à entrer dans la bataille grâce à l'une de ses traditionnelles opérations sur Veepee. Le site indique déjà que celle-ci portera sur la Freebox Révolution avec TV by Canal : une vente privée Free que l'on a déjà rencontrée par le passé , et qui permet de s'emparer de cette offre Internet à 9,99 euros par mois pendant un an.

La fibre en vedette

De bonnes opportunités d'alléger son budget télécom, et pourquoi pas aussi de basculer sur un abonnement Internet en fibre, à prix plancher. Car les opérateurs l'assurent : les carences de débit des connexions ADSL pendant le confinement ont laissé des traces. Elles ont notamment convaincu des consommateurs de migrer vers cette technologie promettant une connexion Internet rapide et stable, et utilisable en simultané par plusieurs personnes au sein du foyer. Toutes choses qui ont cruellement manqué à des millions de Français pendant le confinement.

Et ce alors que nombre d'entre eux étaient éligibles aux offres Internet fibre optique d'un ou plusieurs fournisseurs. Ces derniers les encouragent donc à sauter le pas avec des promotions aussi généreuses sur la fibre que celles proposées sur l'ADSL. Soit 10 euros par mois pendant un an chez SFR (ci-dessous), 14,99 euros chez Sosh et 9,99 chez Free.

promo-box-sfr(1)

Notons néanmoins que le prix de l'abonnement Internet en fibre optique sera plus élevé qu'en ADSL au bout de 12 mois du côté de SFR (38 euros par mois contre 33 en ADSL) et Sosh (29,99 contre 19,99). En revanche, la Freebox Révolution s'affiche au même tarif au bout d'un an quel que soit le mode de raccordement.

Une nouvelle box plutôt que des promos ?

On note au passage que Bouygues Telecom reste en retrait de cette bataille de promotions sur les box Internet. L'opérateur, qui a cessé de brader ses Bbox depuis quelque temps déjà, mise plutôt sur un nouveau matériel. Bouygues dévoilera ainsi une nouvelle box ce jeudi 28 mai, vraisemblablement le dernier-né de ses décodeurs TV pour succéder aux Bbox Miami et 4K. Plutôt que de faire assaut de petits prix, le FAI mise ainsi sur la nouveauté pour attirer l'attention des consommateurs. Et aussi, peut-être, fidéliser ses clients existants grâce à des équipements modernisés, quelques mois seulement après la sortie de sa Bbox Wi-Fi 6.

Même déconfiné, ce contexte un peu particulier est-il propice au lancement d'un nouvelle box pour attirer les clients ? Difficile d'en juger à ce stade. Une chose est sûre : Free n'a pas fait ce choix. Alors qu'il annonçait en février la sortie d'un nouvel équipement "dans les semaines qui viennent", le FAI dit avoir finalement décidé de reporter le lancement de cette Freebox V8 "en raison du confinement". L'épisode a sans nul doute perturbé ses plans à plusieurs niveaux : approvisionnement, logistique... mais aussi peut-être communication pour un opérateur qui n'aime rien tant qu'à faire le buzz lorsqu'il lance une nouveauté. Ce qui peut expliquer qu'il ait choisi d'en décaler le coup d'envoi de quelques mois. Dans l'espoir de jours meilleurs pour le lancement de cette nouvelle Freebox censée faire "rêver" les consommateurs...

 

A lire aussi