Installation des NRO dans des NRA en Bretagne pour un déploiement de la fibre optique accéléré

13 juin 2016 à 08h30
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h34 -

Les premières expérimentations d'installation de Noeuds de Raccordement Optique dans des locaux existants hébergeant des NRA se multiplient en Bretagne sous l'impulsion du Syndicat Mixte Mégalis Bretagne et sous le regard attentif de l'ARCEP...

Si Mégalis Bretagne avance à grand pas, en partenariat avec Orange (et de la DSP THD Bretagne), pour le déploiement de la fibre optique sur les 4 départements bretons, l'accélération de la mise en œuvre de ces réseaux passe également par des expérimentations.
Le 28 octobre 2015, le NRA de Pleine-Fougères (35) avait fait l’objet d’une visite du Président de l'ARCEP, Mr Sébastien Soriano, afin d'officialiser ce test qui entrait dans le cadre du suivi de l'expérimentation dite « hébergement des NRO au niveau des NRA », lancée en mars 2015. Il est bon de rappeler que Mégalis Bretagne gère notamment l'animation et le déploiement du projet Bretagne Très haut débit, initiative publique concerne environ 90% du territoire breton et 60% de la population bretonne.

Un NRO dans un NRA ? Et alors ?

Le nœud de raccordement optique (NRO) est le lieu, sur une zone desservie par un réseau de fibre optique, où toutes les lignes des abonnés se rejoignent. Il est l’équivalent du nœud de raccordement des abonnés (NRA), dit également « central téléphonique », du réseau cuivre ADSL. Plutôt que de devoir trouver un endroit, de l'aménager, de tirer la fibre jusqu'au local, voire de le faire construire, ce système permet d'accélérer les processus et de bénéficier des raccordements fibre optique le plus souvent déjà existants. Pour vérifier si voter région est éligible avec un des opérateurs majeurs, dits OCEN, consultez la carte du déploiement de la fibre optique.

La Bretagne se fibre avec Mégalis et Orange



Les déploiements dans les NRA et Sheltters

Des six projets de type 'NRO dans NRA' en Bretagne annoncé fin 2015, ce sont désormais dix sites, avec des NRO qui seront hébergés dans les NRA (Nœuds de raccordement d’abonnés) ou répartiteurs du réseau cuivre d’Orange, qui sont concernés, dont :

  • Auray, Lamballe, Redon : déploiement dans ces trois villes moyennes
  • Lesneven, Pleine-Fougères, Rosporden : déploiement sur ces trois zones
  • Landivisiau : déploiement sur la zone Landivisiau – Bodilis – Plougourvest
  • Uzel : déploiement à Saint-Thelo
  • Fougères et Guingamp (situées en zones d'initiative privée) : déploiement sur la zone de Beaucé et sur la zone de Grâces - Coadout.
Le déploiement de la fibre optique sur la Bretagne


Ensuite, sur les autres zones de déploiement, le Syndicat Mixte Mégalis Bretagne a opté également pour des structures plus légères de type « shelters » (armoires de rue), pour héberger les locaux techniques. C’est déjà le cas sur plusieurs sites : Louvigné-du-Désert (1er février), Plumelec (zone de déploiement Saint-Jean-Brévelay, 23 février), Carhaix (zone de déploiement Carhaix / Le Moustoir, 24 février), Gourin (23 mars), Rostrenen (zone de déploiement Glomel / Kergrist-Moëlou, 23 mars), Baud (31 mars), Muzillac (31 mars), Erquy (zone de déploiement Plurien, 5 avril), Locminé (zone de déploiement Locminé – Moréac, 12 avril), Cavan (zone de déploiement Tonquedec – Caouennec – Quemperven, 13 avril), Scaër (26 avril), Callac (zone de déploiement Saint-Servais - Duault, 28 avril), La Gacilly (3 mai), Pontrieux (zone de déploiement Quemper - Plouëc - Saint-Clet, 19 mai).