Canal+ limite la perte de ses abonnés en France

Canal+ continue de perdre des abonnés en France.
14 février 2020 à 12h30
- Mis à jour le 14 février 2020 à 12h30 -

En 2019, le groupe de la chaîne cryptée n'a pas réussi à stopper l'hémorragie et assiste encore à l'érosion de son parc d'abonnés. Il est encore néanmoins trop tôt pour juger de la nouvelle stratégie de Canal+ qui s'est doté de moyens conséquents pour inverser la tendance.

Canal+ endigue la fuite de ses abonnés

Canal+ n'a pas encore réussi à inverser la tendance. En France, le groupe de la chaîne cryptée continue de perdre des abonnés. C'est en tout cas l'information annoncée par le groupe Vivendi, le propriétaire de Canal+. En 2019, le groupe comptait dans ses rangs 8.416.000  abonnements aux offres Canal+, contre 8.611.000 en 2018. Soit une perte de 195.000 abonnés.

Il faut malgré tout voir dans ces résultats un signe encourageant pour le groupe dirigé par Maxime Saada. Si Canal+ ne parvient pas encore à inverser la tendance, il limite bien la casse en contenant la baisse de son parc d'abonnés.  En 2018, Vivendi affichait une baisse de 238.000 abonnés.

En outre, le groupe peut toujours compter suer l'augmentation du nombre d'abonnements à l'étranger (+72.000) pour faire augmenter son chiffre d'affaires, avec un résultat opérationnel à hauteur de 435 millions d'euros.

Les offres d'abonnements à Canal+.

Encore trop tôt pour juger de la nouvelle stratégie de Canal+

C'est un fait : Canal+ continue de perdre des abonnés en France. Mais, alors que le groupe jouait encore sa survie l'année dernière, il semble aujourd'hui sur la voie du renouveau. Dans l'obligation de se réformer sous peine de disparaître, Canal+ a commencé à faire sa mue. Il a même décidé de changer son ADN. L'année dernière, en effet, le groupe s'est décidé à devenir un agrégateur de contenus autant qu'un producteur. Mais, il est encore trop tôt pour juger de ce changement de stratégie.

Les premiers changements ont eu lieu au second semestre 2019 et d'autres sont encore à venir. Après avoir créé son propre service de vidéo en streaming, avec Canal+ Séries, en mars, le groupe de la chaîne cryptée a décidé d'inclure, en octobre dernier, l'abonnement à Netflix dans l'offre Canal+ avec le pack Ciné Séries. Mais, ce n'est pas tout. En effet, le 24 mars, Disney va lancer en France son propre service de streaming. Mais, pour profiter de Disney+ sur sa télévision, il faudra passer passer Canal+. Or, avec Disney+ intégré dans les offres Canal, le groupe de la chaîne cryptée se donne une chance supplémentaire de regagner des abonnés.

Offensif sur le terrain du cinéma et des séries, Canal+ l'est aussi sur celui du sport. Bientôt, il sera de nouveau incontournable pour regarder le football à la TV. Comme d'habitude, les plus belles affiches de Ligue 1 vont continuer à être diffusées sur Canal+, ça ne change pas. ce qui change, en revanche, c'est que à partir de la saison 2020/2021, Canal+ sera le distributeur exclusif de BeIN Sports en France. Pour avoir accès aux meilleurs championnats européens, il faudra passer par Canal+. Enfin, à partir de la saison 2021/2022, Canal+ récupère les droits de diffusion de la Ligue des Champions.

Voilà qui devrait permettre à Canal+ de retrouver un cercle vertueux et de regagner des abonnés. En tout cas, on ne pourra pas dire qu'il ne s'est pas donner les moyens d'y arriver. Mais, pour voir si le changement de stratégie qu'il a opéré est le bon, il va encore falloir attendre les prochaines campagnes d'abonnements... et les prochains bilans.

A lire aussi