Canal+ gratuit en confinement : ça s'arrête demain

Logo Canal+ en bleu blanc rouge pour la mise en clair pendant le confinement
30 mars 2020 à 12h22
- Mis à jour le 30 mars 2020 à 21h25 -

La mise en clair de Canal+ pendant le confinement lié au coronavirus va prendre fin. La chaîne va repasser en crypté pour ne pas pénaliser ses concurrentes.

L'initiative avait beaucoup plu aux téléspectateurs mais arrive à son terme : Canal+ en clair pendant le confinement, ça se termine demain 31 mars. La chaîne cryptée avait souhaité "participer à l'effort collectif" en rendant gratuits ses programmes en direct "pour toutes et sur toutes les box". Elle avait également ouvert l'accès à ses autres chaînes thématiques pour ses abonnés, avant de faire machine arrière. La décision posait en effet des problèmes d'équité vis-à-vis des autres chaînes contribuant notamment au financement du cinéma.

Canal+ gratuit, Canal+ Séries aussi

Vous avez encore quelques heures pour en profiter. Le passage en clair de Canal+ est encore valable jusqu'à demain soir sur la box de votre opérateur : Orange, SFR, Bouygues Telecom ou Free. Les abonnés de ces opérateurs pourront la regarder en direct tout comme Canal+ Séries.

A voir sur la chaîne thématique, notamment, un marathon des précédents épisodes du Bureau des Légendes, dont la 6e saison vient tout juste d'être lancée. Rappelons également que la première saison de cette série d'espionnage, l'un des plus grands succès de la chaîne, est mise à disposition de tous gratuitement via l'application MyCanal.

Une initiative appréciée mais controversée

La mise en clair de Canal+ avait suscité l'enthousiasme des Français qui voyaient se profiler une longue période de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Elle figurait même, selon une enquête de l'institut d'études CSA, dans le top 3 des initiatives solidaires les plus appréciées des Français parmi celles décidées par les grandes entreprises du pays.

Problème : en mettant gratuitement à disposition du grand public des films récents notamment, le geste de Canal+ fragilisait l'équité en matière de financement du cinéma. Illustration, relevée par le site Destination Ciné après la diffusion en clair du film Tanguy 2 il y a quelques jours :

C'est le sens de l'intervention de l'autre CSA, le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Lequel a demandé à la chaîne cryptée de mettre fin à son opération portes ouvertes au 31 mars. Alors que Canal+ semblait envisager - ce n'est pas tout à fait clair - de faire durer la gratuité de ses programmes linéaires (hors replay donc) sur les box jusqu'au 15 avril.

Le holà du gendarme de l'audiovisuel a également conduit Canal à interrompre prématurément l'autre volet de son opération, la gratuité de ses chaînes thématiques Cinéma, sport, famille pour les abonnés, qui n'aura finalement duré que quelques jours.

Disney+ en ligne de mire

Canal+ a désormais les yeux rivés sur une autre date : mardi 7 avril, date officielle du lancement de Disney+ en France. Un nouveau service de contenus que l'on pourra souscrire directement en ligne comme Netflix, mais dont la chaîne cryptée aura l'exclusivité de la distribution sur les box des opérateurs. Disney+ sera ainsi intégré dans toutes les offres Canal, sans surcoût. Y compris l'offre de base Canal+ Essentiel, qui ne donnait jusqu'ici accès qu'à la chaîne Canal, sa déclinaison décalée et MyCanal.

Très attendu, a fortiori pendant cette période de confinement, le nouveau service de vidéo à la demande par abonnement se voit déjà prédire un fort engouement dès son lancement. A tel point que les opérateurs Internet avaient obtenu le report du lancement de Disney+ de quelques jours - le coup d'envoi était initialement prévu le 29 mars - invoquant le risque d'une congestion de leurs réseaux.