Etude Cisco 2013-2018 : les français hyper-connectés

12 juin 2014 à 18h12
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Une nouvelle étude du géant des réseaux télécoms Cisco vient de mettre en évidence quelques chiffres impressionnants sur les prédictions d'évolution du trafic Internet d'ici 2018.Une nouvelle étude proposée par Cisco, Visual Networking Index 2013-2018, vient juste de paraître sur l'évolution du trafic Internet dans les années à venir. Elle conforte les prévisions de la croissance de consommation des données sur Internet pour les années à venir, profitant de nos nouvelles habitudes de consommation et des évolutions technologiques d'aujourd'hui et de demain.

Selon l'étude, d'ici 2018, 3,9 milliards de personnes navigueront sur Internet, soit plus de la moitié de la population mondiale.
Toujours dans le monde, 20,6 milliards d'appareils seront connectés et le débit sera 2,6 fois plus rapide qu'en 2013. Pour les amateurs de chiffres à rallonge, le trafic Internet global atteindra quant à lui 132 exaoctets par mois d'ici 2018 (soit 1,6 zettaoctets sur l'année), l'équivalent de :

- 8,8 milliards d'écrans diffusant la finale de la Coupe du Monde de Football 2014 en Ultra-HD/4K en simultané
- 5,5 milliards de personnes visionnant la saison 4 de "Game of Thrones" en HD via la vidéo à la demande
- 4500 milliards de clips YouTube
- 940 quadrillions de SMS

Etude Cisco : traffic Internet Grand Public multiplié par 3 d'ici 2018

Moins de PC, mais plus de mobiles et d'objets connectés
D'ici 2018, les connexions mobile et Wi-Fi généreront 61% du trafic global IP. Une part significative qui illustre parfaitement le boom des appareils mobiles et l'application de l'Internet des objets dans la vie quotidienne. En France, 444,6 millions d'appareils seront connectés au réseau Internet d'ici 2018, soit une augmentation de 74% depuis 2013 (254,8 millions). Une récente étude IFOP sur les objets connectés publiée sur le récent salon du Medpi avait déjà prouvé l'intérêt des français pour ces objets communicants.

Les connexions PC ne représenteront plus que 46% du trafic IP en 2018, alors qu'elles représentaient 63% en 2013. A l'inverse, alors que les appareils mobiles ne représentaient que 6% du trafic en 2013, ils atteindront 31% du trafic en 2018. Il y aura 6,7 appareils connectés par habitant en 2018 alors qu'on en dénombrait 4 par habitant en 2013. En 2018, nous compterons près d'une connexion M2M par habitant (sur une base de 7.6 milliards d'habitants d'ici 2018). Les modules M2M représenteront 5% du trafic IP en France d'ici 2018 (contre 0.3% en 2013) Le trafic Internet global français aura été augmenté de 26 fois entre 2005 et 2018 !

Etude Cisco : la TV connectée, un marché d'avenir

La vidéo pourrait représenter 79% du trafic Internet grand public
Si l'essor de la vidéo n'est pas une nouveauté, l'explosion des services en ligne et des usages sur appareils mobiles est une tendance lourde qui devrait encore s'accentuer dans les années à venir. L'arrivée du géant américain Netflix n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Les utilisateurs de Netflix visionnent aujourd'hui près de 13 milliards de minutes de vidéo par mois sur PC, soit un trafic Internet représentant 22 pétaoctets par jour. Selon les prévisions de Cisco, le trafic vidéo sur Internet représentera 79% de tout le trafic Internet grand public en 2018.

En France, 41 milliards de minutes (77,174 années) de contenus vidéo ont circulé sur Internet chaque mois en 2013. Cela représente 15 435 minutes de vidéos en streaming ou téléchargées, chaque seconde.
Le trafic vidéo français grand public sur Internet augmentera de 22% d'ici 2018, pour atteindre 1,3 exaoctets par mois, l'équivalent de 315 millions de DVDs mensuels, ou 431 220 DVD par heure.

Etude Cisco : 445 millions d'objets connectés en France en 2018

Avec une croissance moyenne de 11% par an, les objets dits M2M, communicants entre eux via réseau mobile, représenteront plus du tiers des objets connectés à Internet, alors que les smartphones et les télévisions connectées représenteront deux autres secteurs très porteurs.