Grande concertation nationale 2015 sur le numérique éducatif

27 janvier 2015 à 13h32
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Initiées depuis la fin d'année 2014, les grandes concertations numériques participatives ont été ouvertes par le gouvernement, avec depuis le 20 janvier dernier le sujet délicat de l'école numérique. Bilan sur un chantier loin d'être finalisé...Il y a presqu'un an, la présentation du bilan de la mission France Très Haut Débit en présence de Mme Fleur Pellerin (ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises) et de Mr Arnaud Montebourg (ministre du Redressement productif) avait donné lieu à des annonces phares concernant la mise à niveau des écoles française dans le domaine de la couverture numérique. Un vaste chantier conforté en mai 2014 par l'annonce conjointe de Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et Axelle Lemaire pour l'entrée dans la phase opérationnelle de l'appel à projets "écoles connectées".

Le constat était alors édifiant avec plus de 16 000 écoles et établissements du second degré, publics ou privés, qui n'avaient pas accès à un haut débit permettant de répondre au développement des usages numériques éducatifs, sur les 64 300 répartis sur l'ensemble du territoire national. Malgré des sites d'informations comme par exemple celui du Panorama des Services Numériques éducatifs, il est bien de savoir aujourd'hui où nous en sommes précisément, les derniers chiffres officiels sur le sujet datant pour la plupart de mi-2014...

La concertation collaborative pour des citoyens connectés

Ecoles connectées, mais pas que !
Sans attendre le déploiement des réseaux d'initiative publique à très haut débit, démarche qui avec la réforme territoriale a pris du retard, le Gouvernement avait souhaité favoriser la mise à disposition d'une connexion à internet correcte pour chaque école et établissement du second degré. A la rentrée 2014, ce sont près de 9000 établissements qui avait été identifiés par la mission THD, en concertation étroite avec les collectivités territoriales, afin d'accéder à un haut débit de qualité, par voie satellitaire. 56 offres de 18 fournisseurs d’accès à internet ont ainsi été validées, selon les départements, avec une carte interactive qui devait permettre à ces établissements de souscrire à l’une des offres d’accès à internet sélectionnées par l’Etat. Le site France THD y recense par département les offres disponibles avec des acteurs majeurs comme Ozone, très actif sur ce domaine et présent sur l'ensemble des départements.

Ozone, fournisseur d'accès au programme Ecoles Connectées

Concertation nationale sur le numérique pour l'éducation
Depuis le 20 janvier et jusqu'au 8 mars 2015, le gouvernement a lancé une grande concertation à l'école nationale par le biais de son site dédié, afin de remettre à plat les projets actuellement en cours afin de les optimiser. Cette grande concertation ouverte au public, sera également complétée par les interventions des acteurs de la communauté éducative, des collectivités territoriales, des associations de parents d’élèves et des partenaires économiques. Dans le même temps, les recteurs et délégués académiques au numérique organiseront des réunions d’information afin de faire le bilan sur les expérimentations réalisées sur les écoles de leurs territoires. des écoles publiques. Une prise de conscience que certains jugeront tardive, sur l'importance de prendre en considération non pas uniquement l'aspect technologique mais également l'ensemble de l'écosystème, en commençant par les usages ou la formation des enseignants !

La carte des solutions satellitaires pour connecter les écoles