SFR prépare-t-il le terrain de la convergence ?

20 août 2010 à 16h38
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Actuellement attentiste sur le créneau du Quadruple Play, SFR serait-il en train de préparer une contre-attaque pour la rentrée ? A défaut de confirmations officielles, la question mérite néanmoins d'être posée si l'on recoupe et que l'analyse certaines informations.

Le premier élément à prendre en compte est le décalage qui existe désormais entre le Quadruple Play tel qu'il est proposé par Bouygues et Orange et le Pack Absolu que SFR commercialise depuis cet été. Ce décalage ne porte pas tant sur le contenu des forfaits que sur la stratégie marketing déployée par les opérateurs.

Contrairement à Bouygues (Ideo) et à Orange (Open), SFR n'a pas lancé de gamme Internet+Mobile mais s'est contenté d'un pack associant son nouveau forfait mobile "illimité" à son offre Neufbox. Facturé 110€, le Pack Absolu cible uniquement les clients les plus aisés et les "early adopters", alors que les gammes Ideo et Open couvrent de plus larges segments du marché grâce à des formules allant de 45 à 100€ selon les services.

Il est fort probable que le Pack Absolu de SFR ne soit qu'un galop d'essai, une première expérience sur le marché émergent du Quadruple Play. Dans les prochaines semaines, SFR n'aura pas d'autres choix que de lancer une gamme complète d'offres convergentes à même de répondre aux besoins et aux budgets du plus grand nombre d'abonnés.

Le second élément démontrant que SFR prépare activement la convergence est exposé aux yeux de tous sur le site de l'opérateur. Depuis quelques jours, une procédure d'unification des comptes est en ligne. La fusion des comptes facilite la vie des clients qui sont abonnés à une offre Neufbox et à un forfait mobile chez SFR.

procédure d'unification des comptes ADSL et Mobile SFR
Jusqu'à présent, chaque compte était compartimenté avec un identifiant différent. Il fallait donc se déconnecter de son compte mobile pour accéder à ses factures ADSL par exemple... Cette unification est bien entendu au bénéfice des clients, ne serait-ce que pour gagner du temps et éviter la crise de nerf en cherchant son énième identifiant, mais elle est surtout un excellent préalable pour la gestion des offres Quadruple Play.

Le troisième indice est à chercher du côté du calendrier et de la tendance du marché des télécoms. D'une part, SFR est bien conscient du risque concurrentiel que représente Free Mobile dont les premières offres sont annoncées pour 2012. Et d'autre part, SFR doit surveiller de près Orange et Bouygues qui ont d'ores et déjà anticipé l'arrivée du "trublion" en lançant de nouvelles offres.

Orange a récemment baissé ses prix et ajouté une heure de communication vers les mobiles depuis la Livebox, tout en signant un partenariat stratégique avec Deezer, le leader des plateformes de musique en ligne. De son côté, Bouygues poursuit sa croissance soutenue avec des recrutements trimestriels toujours plus importants.

Jusqu'à présent, Bouygues s'est concentré sur les rentables zones dégroupées mais sa stratégie commence à évoluer. Ses premières offres Très Haut Débit seront lancées sur le réseau Numericable avant Noël, et l'on connaît l'importante marge de progression des parts de marché de Bouygues en zone non dégroupée si l'opérateur venait à réduire ses tarifs exorbitants (10 à 15 euros plus chers que ses concurrents).