Du CPL pour accélérer le déploiement de la fibre optique ?

1 avril 2010 à 13h09
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

Face aux problèmes que pose le tirage de fibres verticales dans les immeubles, Devolo propose une solution reposant sur le Courant Porteur en Ligne.En France, toutes les maisons et les immeubles sont équipés de câbles téléphoniques et électriques. Grâce à ce "pré-câblage", l'ADSL s'est largement diffusé avec plus de 18 millions d'abonnés, soit 95% du parc total d'internautes dans l'Hexagone.

Si la fibre optique est amenée à remplacer l'ADSL dans les prochaines années, cette nouvelle technologie se heurte à un problème de taille. Il va falloir, en effet, tirer des centaines de milliers de kilomètres de nouveaux câbles dans des millions de logements !

Coûteux et long à mettre en place, le déploiement vertical de la fibre - c'est à dire à l'intérieur d'une copropriété - est indéniablement un frein à la généralisation du très haut-débit en France. La société Devolo, connue du grand public pour ses adaptateurs CPL facilitant la création de réseaux locaux via les prises électriques, estime que le Courant Porteur en Ligne est une alternative crédible qui peut accélérer le passage au très haut-débit.

Interviewé par ITespresso.fr, Marc Pichaud (responsable de la gamme professionnelle chez Devolo France) affirme que "le CPL permet de distribuer facilement et économiquement des services Triple Play sur les dernières centaines de mètres" de la partie terminale d'un réseau FTTx.

Comment cela marche-t-il ? Les données IP amenées par la fibre optique transitent depuis un adaptateur maître (Dlan 200 AVpro host) et sont réinjectées au choix sur les câbles électriques, téléphoniques ou coaxiaux vers des boitiers esclaves branchés dans les logements.

Pour Devolo, cette solution présente de nombreux avantages. En évitant d'engager des travaux pour recâbler des dizaines d'appartements dans chaque immeuble, elle fait gagner du temps, de l'argent et ne génère aucune nuisance. D'après Marc Pichaud, la solution CPL de Devolo serait 3 à 4 fois moins chère que le FTTH qui nécessiterait un investissement de 500€ par prise, sans compter les matériels actifs et la main d'oeuvre qualifiée.

Devolo chercherait-il à transposer le modèle de Numericable au secteur du CPL ? Grâce à sa solution hybride - associant un réseau en fibre optique et une partie terminale constituée des câbles coaxiaux du service TV - Numericable est l'opérateur le plus avancé sur le marché du très haut-débit. En rénovant son réseau en amont (FTTLa) et en réutilisant le câble coaxial déjà présent chez dans près de 10 millions de foyers, Numericable dispose ainsi d'une force de frappe unique en Europe.