Dégroupage : pas de vacances pour Neuf et Free !

3 septembre 2008 à 18h49
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h51 -

Cet été, les équipes techniques de Neuf et Free n'ont pas chômé. Dans certains départements tout du moins !La liste des noeuds de raccordement "dégroupés" s'allonge un peu plus chaque jour, comme le montrent les chiffres de l'ARCEP. Neuf et Free sont les opérateurs les plus actifs et sont d'ailleurs les seuls qui ont survécu si l'on met Completel de côté (Dartybox, Numericable). En effet, le réseau de Club Internet est désormais aux mains de Bouygues qui n'a pas encore lancé son offre, et Alice vient d'être absorbé par Iliad.

Free et Neuf ont largement été à pied d'oeuvre ces deux derniers mois. L'équipe Ariase s'est penché sur les cas de plusieurs départements où la forte activité de dégroupage a attiré notre attention.

Le record de cet été revient à Neuf, qui a dégroupé près de 40 NRA en Charente-Maritime (17) ! En 60 jours, Neuf Cegetel a dégroupé 20% des répartiteurs du département et vient tout simplement de doubler son implantation ! Grâce à la délégation de service public gérée par Axione, 93 des 199 NRA (soit environ 2/3 des lignes France Telecom) de Charente-Maritime sont compatibles avec les offres en dégroupage total de Neuf et SFR. A mettre en balance avec les 13 NRA dégroupés par Free.

Mais l'inverse est également vrai. L'exemple de la Loire Atlantique est révélateur. Free s'y est implanté en force en juillet et août avec une vingtaine de NRA dégroupés. La filiale d'Iliad est ainsi passé de moins de 40 à près de 60 répartiteurs équipés en quelques semaines. De quoi engranger de nombreux clients impatients de profiter du Triple Play sur des petits noeuds (1500-3000 lignes) dans des zones relativement éloignées des grands centres urbains que sont Nantes ou Saint Nazaire.

On peut également souligner deux autres vagues de dégroupage dans la Manche (50) et la Seine-et-Marne (77). En Normandie, Neuf a déclaré 17 nouveaux NRA. Encore 30 répartiteurs et Neuf aura entièrement dégroupé le département ! De quoi faire rêver plus d'un internaute et plus d'un Conseil Général... De son côté, Free s'est attaqué à l''Ile-de-France en équipant 22 nouveaux centraux téléphoniques du département 77. Manque plus que 40 NRA au compteur pour couvrir l'ensemble des noeuds de Seine-et-Marne. Pas mal pour un territoire jugé "à la traîne" il y a encore deux ans !