Le dernier NRA de Rennes Métropole est dégroupé !

26 mai 2009 à 17h30
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h48 -

Grâce au réseau de Rennes Métropole Télécom, le dernier des 32 centraux téléphoniques est dorénavant dégroupé par au moins un opérateur alternatif.Un peu plus de 12 mois après le les premiers coups de pioche en mai 2008, le réseau de fibre optique de Rennes Métropole Télécom est totalement opérationnel. Le dernier central concerné par les travaux, BGB35 situé à Bourgbarré à 15 kilomètres au sud de Rennes (Ille-et-Vilaine), vient d'être connecté.

Au cours d'une cérémonie officielle, le maire de la commune, le président de Rennes Métropole et le directeur général de Rennes Métropole Télécom ont félicité l'ensemble des intervenants qui ont contribué à la réalisation d'une boucle optique de 255 kilomètres pour un coût total de plus de 22 millions d'euros.

Dans le contexte des élections européennes qui approchent, Daniel Delaveau, maire de Rennes et à la tête de la communauté d'agglomération, a souligné le rôle de l'Europe qui a consenti "un investissement non négligeable [...] tout en démontrant qu'elle soutient concrètement les collectivités locales et leurs habitants au quotidien".

Luc Provost, en charge de la délégation de service public menée par LD Collectivités et Sogetrel notamment, se félicite du succès de l'initiative. Selon lui, "le réseau a permis d'harmoniser les services associés à Internet haut débit - la télévision en particulier - sur l'ensemble des NRA qui couvrent les 37 communes de Rennes Métropole". Aujourd'hui, quelques 8000 lignes dégroupées transitent déjà via la délégation de service public.

Pour l'instant, seul SFR utilisait les équipements de Rennes Métropole Télécom. Mais, selon nos informations, Free a également décidé de louer la fibre optique du délégataire de service public, préférant ainsi cette offre de gros à celle que que France Télécom propose (LFO). En revanche, contrairement à SFR dont les lignes dégroupées sont reliées aux DSLAM Rennes Métropole Télécom de marque Huawei, Free continuera d'installer ses propres DSLAM Freebox.