Fibre optique : où en est le déploiement ? Le classement par région, département et ville en 2019

bien-choisir offre-fibre
13 septembre 2019 à 11h04
- Mis à jour le 4 novembre 2019 à 21h37 -

Quels sont les territoires les mieux équipés à fin juin 2019 ? Où la fibre a-t-elle le plus avancé depuis un an ? Le classement par région, département et villes à fin juin 2019.

En l'espace d'un an, près de 4 millions de locaux supplémentaires ont été rendus raccordables en fibre optique sur l'ensemble du territoire. Soit la plus forte progression jamais enregistrée, mais à qui a-t-elle profité ? Pas seulement aux habitants des villes : même si les zones urbaines et péri-urbaines comptent pour une large part dans les nouveaux déploiements, les réseaux Internet Très Haut Débit montent aussi en puissance dans les campagnes.

Pour examiner plus en détail l'avancée de la couverture fibre en France, voici le classement des territoires les mieux équipés et ceux où la fibre a le plus progressé ces 12 derniers mois. Une analyse qui s'appuie sur les données arrêtées à la fin du 1er semestre 2019, publiées en Open Data par l'Arcep, l'Autorité de régulation des télécoms.

Déploiement fibre optique : le classement des régions en 2019

C'est la région la plus densément peuplée, et il n'est donc pas étonnant de la retrouver en tête. Avec ses 5 millions de lignes à l'issue d'une progression de 770 000 en un an, l'Ile-de-France affiche un taux de locaux raccordables de 80% à fin juin 2019. Bien supérieure à la moyenne nationale (44%) que le plan France THD vise à porter à 80% d'ici à fin 2022.

On notera toutefois que, dans la région n°1, la majeure partie de ces nouveaux déploiements fibre - près de 4 sur 5 - ont bénéficié aux zones les plus urbanisées. Plus de 100 000 nouvelles lignes ont notamment été construites en zone très dense sur le territoire francilien : c'est un quart de la progression enregistrée au niveau national sur ce périmètre dit "ZTD", regroupant les 106 villes les plus densément peuplées.

Ce groupe des 106 comptait à fin juin 5,5 millions de lignes raccordables sur un total de 6,5 millions. Mais le déploiement de la fibre y avance au ralenti depuis quelque temps (+100 000 par trimestre), essentiellement sous l'impulsion d'Orange.

Fibre optique : top 5 des régions les mieux équipées à fin juin 2019

Région Taux d'équipement Locaux fibrés (millions) Progression en un an
1. Ile-de-France 80% 4,87 +770 800
2. Hauts-de-France 49% 1,45 + 584 600
3. Auvergne-Rhône-Alpes 40% 1,83 + 423 100
4. PACA 40% 1,26 + 342 100
5. Grand-Est 35% 1,04 +317 600

source : open data Arcep t2 2019

Deuxième région la plus fibrée, avec un taux de locaux raccordables de 49% : les Hauts-de-France. C'est aussi la deuxième région la plus dynamique depuis un an, mais avec un profil très différent de sa voisine francilienne. Sur les quelque 580 000 nouveaux locaux rendus raccordables entre juin 2018 et juin 2019, près de la moitié étaient en effet situés en zone d'initiative publique. C'est-à-dire des territoires essentiellement ruraux où les projets de déploiement sont portés par les collectivités.

La part de ces RIP (réseaux d'initiative publique) ne pèse pas aussi lourd chez le 3e du classement, Auvergne-Rhône-Alpes, mais s'élève quand même à 35% des nouvelles lignes fibre (+150 000 en un an). Ce territoire complète également le podium des régions les mieux équipées (40%), ex aequo avec l'ensemble PACA, avec il est vrai dans ces deux cas, un poids plus important des métropoles.


Le top 10 du déploiement fibre par département en 2019

Paris et la région parisienne trustent évidemment les premières place du classement fibre par département avec des taux d'équipements souvent supérieurs à 70%. Mais la hiérarchie pourrait être rapidement chamboulée grâce à l'irruption de territoires moins denses. Exemple avec les champions du déploiement fibre ces 12 derniers mois : le Nord (+250 000) et le Pas-de-Calais (+166 000).

Carte fibre en septembre 2019 dans le Nord-Pas-de-CalaisCouverture FttH du Nord-Pas-de-Calais septembre 2019 - source : carte fibre Ariase

Les deux territoires bénéficient notamment du dynamisme du RIP Cap Fibre, qui irrigue leurs zones rurales. Mais ce sont surtout dans les villes moyennes et la périphérie des grandes agglomérations que les déploiements y ont fortement progressé : cette zone, dite "AMII", a en effet concentré près de deux tiers des nouvelles lignes fibre depuis un an dans le 59 et le 62.

Sur l'ensemble du pays, ce périmètre AMII englobe quelque 3 600 communes où Orange et SFR sont chargés de déployer le réseau qu'utiliseront ensuite les fournisseurs d'accès à Internet pour proposer leurs offres fibre. Et les deux opérateurs se sont engagés, sous peine de sanctions, à y raccorder en quasi totalité (92% exactement)  quelque 13 millions de locaux d'ici à fin 2020. A 18 mois de cette échéance, le duo en était à 7,5 millions, selon les décomptes de l'Arcep.

Les efforts des deux opérateurs pour tenir le calendrier dans ces territoires plus denses expliquent ainsi en large partie les fortes progressions observées dans le top 20. Notamment dans les départements franciliens, dont certains profitent aussi, il est vrai, de RIP dynamiques (Seine-et-Marne, Val-d'Oise). Ou encore dans des départements abritant de grandes métropoles et fourmillant de communes AMII alentour, comme les Bouches-du-Rhône, le Rhône ou la Gironde.

Déploiement fibre : top 10 des départements les mieux équipées à fin juin 2019

Département Taux d'équipement Locaux fibrés Progression en un an
1. Paris 102% 1 547 579 +50 393
2. La Réunion 99% 373 647 +129 411
3. Hauts-de-Seine 99% 818 651 +42 507
4. Val-d'Oise 78% 406 257 +133 075
5. Rhône 74% 699 239 +94 352
6. Oise 72% 276 261 +70 347
7. Val-de-Marne 70% 456 917 +92 935
8. Seine-Saint-Denis 70% 481 230 +110 576
9. Yvelines 67% 435 758/td> +98 516
10. Essonne 65% 368 837 +116 748

source : open data Arcep t2 2019

Quelques exceptions, toutefois, parmi les 20 premiers du classement : les Alpes-Maritimes, où c'est en zone très dense (Nice, Antibes, Cannes, Le Cannet) que les choses bougent, comptant pour la moitié des locaux nouvellement raccordables depuis un an. Ou encore le Bas-Rhin, la Loire et l'Oise, où ce sont cette fois les zones rurales qui se distinguent : dans l'ordre, les RIP Rosace, THD 42 et Oise Numérique y ont en effet déployé plus de la moitié des nouvelles lignes fibre recensées dans ces départements depuis 12 mois.

Le dynamisme du déploiement dans sa zone peu dense - le dernier nœud de raccordement optique du réseau a été inauguré cette semaine - permet même à l'Oise d'apparaître dans le top 10 des départements les mieux équipés (72%) et de se revendiquer "premier territoire rural fibré d'Europe".

Couverture fibre dans l'Oise en septembre 2019Couverture FttH de l'Oise en septembre 2019 - source : carte fibre Ariase

Enfin, La Réunion figure en haut du palmarès avec un taux d'équipement de 99% et l'une des meilleures progressions en un an (+130 000). De quoi confirmer sa place dans le top des départements français les plus fibrés. Même si les chiffres sont ici à prendre avec précaution en raison de la duplication des réseaux sur certaines communes, affichant parfois des taux d'équipement supérieurs à 130%. Ainsi, si les données officielles suggèrent un équipement de l'île à 99%, dans les faits, les travaux viennent à peine de débuter sur six localités. Une remarque qui vaut également pour Paris, officiellement équipée... à 102%, selon les chiffres publiés par le régulateur.

Fibre optique en zone rurale : le classement des RIP

Les réseaux d'initiative publique ont permis d'apporter la fibre à 1 million de locaux situés en zone peu dense sur les 12 derniers mois. Dont 150 000 nouvelles lignes pour le seul RIP du Nord-Pas-de-Calais, ce qui lui permet de franchir la barre des 200 000. A quelques longueurs d'Oise Numérique, qui restait le réseau public le plus avancé à fin juin 2019, avec 50 000 locaux raccordables supplémentaires en un an. Le podium des plus fortes progressions est complété par Rosace, qui fibre l'Alsace à vitesse grand V avec près de 100 000 nouvelles lignes en un an. 

Fibre optique : top 10 des réseaux d'initiative publique à fin juin 2019
RIP Locaux fibrés Progression en un an
1. Oise Numérique 227 178 +49 242
2. Cap fibre (Nord-Pas-de-Calais) 205 166 +149 218
3. Auvergne THD 149 272 +30 698
4. Rosace (Alsace) 139 451 +94 402
5. THD 42 (Loire) 121 788 +44 090
6. Aisne THD 119 774 +48 186
7. Sema@fibre (Seine-et-Marne) 116 985 +47 177
8. SIEA (Ain) 115 928 +24 284
9. La Fibre Paloise (CC Pau Béarn) 76 181 +12 665
10. Bretagne THD 69 819 +6 298

source : open data Arcep t2 2019

Huit RIP ont désormais franchi la barre symbolique des 100 000 locaux raccordables en fibre optique. Ils en totalisent 1,2 million, soit environ la moitié du total recensé en zone d'initiative publique à fin juin. Rappelons que ce périmètre totalise 16,5 millions de locaux environ, dont 15% sont actuellement en mesure de profiter de l'Internet très haut débit via la fibre optique.

Top fibre par ville : les métropoles, mais pas que

Paris, bien sûr, mais aussi Toulouse, Marseille, Bordeaux, Rennes, Tours, Nice... Parmi les villes où la fibre a le plus avancé depuis un an, on retrouve sans surprise des métropoles situées en zone très dense. Ainsi que quelques villes réunionnaises (Saint-Pierre, Saint-Denis, Saint-Paul...) où, comme nous l'avons vu, plusieurs réseaux cohabitent.

Emergent également plusieurs villes situées en zone AMII, avec en vedette Argenteuil, où SFR a rendu raccordables quelque 24 000 locaux en un an. De loin la commune où l'opérateur au carré rouge a le plus progressé, devant Aulnay-sous-Bois, Calais, Evreux, Miramas, Beauvais ou La Ciotat, qui ont gagné entre 7 et 10 000 nouvelles lignes. Du côté d'Orange, l'effort en zone AMII s'est notamment porté sur Versailles, Reims, Amiens, Dijon, Angers, Châteauroux, Martigues ou Le Mans, pour ne citer que les communes ayant gagné plus de 10 000 locaux raccordables sur les 12 derniers mois.

Déploiement fibre par villes : top 20 des plus fortes progressions en un an à fin juin 2019
1. Paris +50 393 11. Tours +15 822
2. Saint-Pierre (974) +26 166 12. Reims +15 608
3. Saint-Denis (974) +24 766 13. Amiens +14 723
4. Toulouse +24 218 14. Antibes +14 712
5. Argenteuil +23 938 15. Nice +13 701
6. Marseille +23 116 16. Rouen +12 609
7. Rennes +22 409 17. Dijon +12 559
8. Saint-Paul (974) +21 423 18. Le Tampon +12 153
9. Bordeaux +18 343 19. Nantes +12 117
10. Versailles +18 133 20. Toulon +11 937

source : open data Arcep t2 2019

Citons aussi, du côté des RIP, les communes ayant connu un déploiement fibre éclair en l'espace d'un an. N°1, Challans, sur le réseau Vendée Numérique, avec 7 500 locaux raccordables supplémentaires. Et plus de 5 000 aussi sur une autre localité vendéenne, Fontenay-le-Comte, tout comme à Goussainville (Val-d'Oise Fibre), Halluin (Cap Fibre), Villefontaine (Isère THD) et Pau, desservie elle aussi par un RIP. [Mise à jour du 16/09 : Nous avons situé par erreur Halluin sur le RIP Cap Fibre, mais cette commune relève en réalité d'une zone d'initiative privée déployée par Covage THD].

Enfin, il y a les tops, mais aussi les flops : ces métropoles en zone très dense où la fibre semble avoir perdu son chemin. C'est le cas notamment pour Lille, qui ne comptait que 46% de locaux raccordables à fin juin 2019, Clermont-Ferrand (42%) ou Toulon (45%).

On pourra y ajouter, parmi les plus grandes villes situées en zone AMII, Avignon (50%), Fort-de-France (49%) et Béziers (44%). Ou encore Fréjus, Roubaix, Saint-Nazaire, les Sables d'Olonne, Hyères, Vitry-sur-Seine, toutes scotchées sous les 30%, ainsi qu'Agde, qui pointe à seulement 4%, selon les dernières données de l'Arcep. Avec ici, l'espoir de voir les choses avancer rapidement, sous l'effet des engagements contraignants pris par Orange et SFR d'ici à fin 2020.

Fibre optique, ADSL, câble ? Notre test d'éligibilité vous indique en clin d'œil les offres Internet disponibles chez vous !